Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung (gauche) et le Premier ministre du Timor-Leste, Rui Maria de Araujo. Photo : VNA
 

Kuala Lumpur (VNA) – En marge du Forum économique mondial sur l’ASEAN qui a lieu en Malaisie, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a rencontré le 2 juin le Premier ministre du Timor-Leste, Rui Maria de Araujo, et le vice-président d’Indonésie, Jusuf Kalla.

Lors de sa rencontre avec Rui Maria de Araujo, Trinh Dinh Dung a affirmé l’importance que le Vietnam accorde à son amitié et à sa coopération multiforme avec le Timor-Leste. Il a proposé que les deux pays poursuivent leurs échanges de délégations de tous échelons, appliquent au mieux leurs accords et étudient la possibilité de signer des conventions de coopération dans la lutte contre la criminalité, l’entraide judiciaire en matière pénale, et la protection réciproque de l'investissement.

Le vice-Premier ministre a également demandé au Timor-Leste d’accomplir rapidement ses procédures pour accélérer l’entrée en vigueur de l’accord de commerce bilatéral de 2013, ainsi que d’appliquer au mieux le mémorandum sur le commerce de riz pour la période 2015-2017.

Le Premier ministre du Timor-Leste a agréé les propositions de son interlocuteur, affirmant que son pays continuera de favoriser la coopération bilatérale dans le pétrole et le gaz, ainsi que dans le secteur des vivres.

Lors de sa rencontre avec le vice-président indonésien Jusuf Kalla, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a affirmé que son pays prenait en considération le développement de ses relations avec l’Indonésie.

Les deux dirigeants ont discuté des mesures propres à dynamiser les relations de partenariat stratégique entre leurs pays, contribuant activement à la Communauté de l’ASEAN.

Ils ont convenu de maintenir régulièrement les visites et rencontres de haut rang, et d'organiser la 7e réunion du Comité mixte sur la coopération dans l’économie, les sciences et les techniques, afin d'appliquer des mesures synergiques ​en vue d’atteindre d'ici à 2018 ​des échanges commerciaux bilatéraux de 10 milliards de dollars.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a demandé au vice-président indonésien de ​donner des conditions propices aux investisseurs vietnamiens dans les ​secteurs du pétrole, des produits agricoles et sylvicoles.

Les deux parties ont souligné que l'agriculture et le développement rural devraient ​servir de base ​pour promouvoir la coopération et la croissance de la région, et que l’ASEAN devrait valoriser la solidarité et l’unanimité pour renforcer son rôle et sa position centrale dans la région.

L’Indonésie, le Vietnam et les autres pays membres de l’ASEAN ​appliquent activement les Déclarations des présidents du 26e et du 27e Sommets de l’ASEAN sur la question ​de la Mer Orientale. Ils engagent toutes les parties concernées à observer le droit international, notamment la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, en vue d’assurer la paix, la stabilité, la sécurité de la navigation maritime et aérienne dans cette zone.

Les deux parties ont estimé que les différends en Mer Orientale doivent être réglés ​de manière pacifique, ​sans recourir à la force ​ni menacer ​d'y recourir. Par ailleurs, les parties concernées doivent parvenir rapidement à la signature du Code de conduite en Mer Orientale afin d’assurer la paix et la stabilité dans la région.

En recevant Vincent Eck, directeur général chargé du partenariat mondial du groupe Swiss Reinsurance (SwissRe), le vice-Premier ministre Trinh Dung Dung a affirmé que la Suisse était un partenaire économique important du Vietnam en Europe.

Le gouvernement vietnamien encourage les groupes suisses à augmenter leurs investissements au Vietnam, notamment dans les secteurs des hautes technologies et des services de haute valeur ajoutée, a-t-il souligné.

Trinh Dinh Dung a salué les activités ​du groupe SwissRe au Vietnam. En effet, ce groupe a mis en place, en coordination avec les ministères vietnamiens de l’Agriculture et du Développement rural, et des Finances, ainsi que d’autres secteurs concernés, un programme expérimental d’assurances dans les secteurs de l’agriculture et des catastrophes naturelles.

Le vice-Premier ministre a demandé à SwissRe de coopérer étroitement avec le Vietnam dans la collecte d’informations et d’expériences ​internationales pour élaborer un modèle expérimental ​visant à prévenir les risques de catastrophes naturelles selon la Stratégie nationale de lutte contre les catastrophes naturelles et de limitation de leurs conséquences jusqu’en 2020.

Vincent Eck a ​indiqué que son groupe avait discuté avec des partenaires et des compagnies d’assurance au Vietnam de divers domaines. –VNA