Une vidéo-conférence sur le renforcement des mesures de lutte contre la rougeole, dont l'évolution est de plus en plus complexe, a eu lieu samedi sous l'égide du vice-ministre de la Santé, Nguyen Thanh Long.

Elle a vu la participation de responsables de Hanoi, de Ho Chi Minh-Ville, de l'Institut Pasteur de Nha Trang et de l'Institut d'épidémiologie du Tay Nguyen.

Selon le Département de la médecine préventive du ministère de la Santé, cette maladie est apparue notamment dans les localités montagneuses du Nord, ainsi qu'à Hanoi et à Ho Chi Minh-Ville. Elle touche essentiellement les enfants en-dessous de 10 ans et les bébés de moins de neuf mois qui ne sont pas suffisamment âgés pour bénéficier d'une vaccination.

Toutefois, le ministère de la Santé a pris diverses mesures de prévention et de lutte contre cette maladie, a précisé le vice-ministre Nguyen Thanh Long, ajoutant que la rougeole sera totalement maîtrisée dans un ou deux mois.

Le vice-ministre a demandé aux localités de suivre attentivement l'évolution de la rougeole, de traiter immédiatement les foyers d'épidémie, de séparer et de traiter à temps les enfants qui en sont atteints, et de renforcer la sensibilisation de la population sur cette maladie. L'Institut national d'épidémiologie s'est vu demandé de fournir suffisamment de vaccins.

Depuis le début de l'année, le pays a confirmé 993 cas de rougeole, contre 1.048 pour toute l'année 2013. Trois morts ont été signalés à Hanoi et Yen Bai (Nord). La maladie est essentiellement apparue à Hanoi et à Ho Chi Minh-Ville, ainsi que dans les provinces montagneuses de Yên Bai, de Lao Cai et de Son La. -VNA