La vice présidente de l'AN Tong Thi Phong(3e depuis la droite) et la vice-présidente de la Chambre des communes, Eleanor Laing (4e, idem). Photo: VNA​

 

Londres (VNA) - Les relations entre les ​organes parlementaires du Vietnam et du Royaume-Uni sont très importantes pour renforcer les relations bilatérales, a déclaré la vice-présidente de la Chambre des communes Eleanor Laing.

Lors de son entrevue mercredi à Londres avec la vice-présidente de l'Assemblée nationale du Vietnam, Tong Thi Phong, Mme Laing a annoncé que le Royaume-Uni continuera de lui accorder ​son assistance.

​Mme Tong Thi Phong a souhaité que le Royaume-Uni continue d'accorder des aides financières au Vietnam par ​l'intermédiaire du Fonds de prospérité du Bureau britannique des affaires étrangères afin d'améliorer son environnement d'affaires et sa résilience au changement climatique, ainsi que pour la constru​ction ​d'infrastructures.

Elle a souligné l'immense potentiel de coopération entre les deux pays dans les ​secteurs du commerce, de l'éducation et de la culture, ​avant de déclarer espérer que les députés britanniques soutiennent la ratification de l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Vietnam (EVFTA).

Souhaitant que les deux pays se soutiennent mutuellement au sein des forums multilatéraux comme le Forum de coopération Asie-Europe (ASEM) et l'Union interparlementaire (UIP), elle a demandé l'aide britannique pour améliorer les compétences de jeunes députés vietnamiens.

Mme Tong Thi Phong a également rencontré la délégation du Groupe de députés du Parlement britannique qui s'intéressent au Vietnam (APPG) et dont le président ​est George Howard. Cette rencontre s'est focalisée sur les questions ​concernant la Mer Orientale et les mesures contre la salinisation.

La dirigeante a souligné la politique constante du Vietnam selon laquelle les parties concernées devaient respecter le statu quo, ne pas utiliser ou menacer d'utiliser la force et de régler les différends par des négociations pacifiques sur la base du respect de l'indépendance, de la souveraineté et de l'intégrité territoriale, conformément au droit international dont la convention des Nations-Unies sur le droit de la mer (UNCLOS) et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC).

Le Vietnam considère la prévention et la lutte contre ​les remontées d'eau de mer comme une priorité nationale et recherche des mesures comme des aides d'autres pays, ​notamment du Royaume-Uni, ​afin de résoudre ce problème, a-t-elle conclu. -VNA