La société Mai Linh achètera 100 voitures électriques Renault.
 

Hanoi (VNA) - Pour faire face aux défis environnementaux, notamment concernant la qualité de l’air à Hanoi, l’ambassade de France, le Comité populaire de la ville de Hanoi, la société de taxi Mai Linh et la société Renault signeront le 8 avril à Hanoi deux accords : le contrat de vente de 100 voitures électriques Renault à la société Mai Linh et l’accord de coopération pour la protection de l’environnement à Hanoi.

La société vietnamienne de taxis Mai Linh et le constructeur automobile français Renault travaillent à un projet de flotte de taxis électriques pour les grandes villes du Vietnam, afin de réduire les émissions polluantes. Les deux parties signeront un premier contrat d’achat de Mai Linh à Renault de 100 voitures électriques, modèle Fluence.

L’accord de coopération établit un partenariat entre le Comité populaire municipal et l’ambassade de France, pour promouvoir la coopération en matière de développement urbain durable, et plus particulièrement l’amélioration de la qualité de l’air à Hanoi.

Il prévoit notamment une coopération pour une analyse quotidienne de la qualité de l’air de la ville de Hanoi, des transferts de technologie en matière de ville durable, et la mobilisation de l’aide au développement française. -VNA