Eric-Normand Thibeault remet le premier prix à Vuong Bach Liên le 21 octobre à Hanoï.

Hanoi (VNA) - Sept gagnants ont été primés lors de la remise des prix du Concours «Jeunes Reporters Francophones-Vietnam 2016» organisée le 21 octobre à Hanoï par le journal Le Courrier du Vietnam (CVN). Une cérémonie qui a permis de célébrer la langue française et ces jeunes plumes vietnamiennes.

Vuong Bach Liên, 33 ans, de Hanoï, a remporté le premier prix du Concours «Jeunes Reporters Francophones-Vietnam 2016» pour ses deux reportages sur des minorités dans les régions montagneuses du Nord intitulés Une journée avec les H’Mông de Mèo Vac et Les sourires de Tram Tâu. Elle a reçu un ordinateur portable d’une valeur de 20 millions de dôngs et un abonnement d’un an au CVN. «C’est une très belle surprise pour moi d’avoir reçu ce prix important. Je suis très contente et je me sens très honorée. Je crois que je suis très chanceuse de remporter ce prix parce qu’il y a beaucoup de jeunes francophones qui parlent et écrivent le français mieux que moi», a partagé la gagnante. Et d’ajouter qu’elle tient à remercier Le Courrier du Vietnam pour avoir organisé le concours. Ce dernier est «une très bonne occasion pour les jeunes francophones de montrer notre amour pour le français et le Vietnam», a-t-elle soutenu. D’autre part, le concours contribuera selon elle à «encourager les jeunes à apprendre le français» et elle souhaite que dans l’avenir, le Vietnam «jouera un rôle plus actif dans la communauté francophone».

Le deuxième prix, une tablette d’une valeur de 10 millions de dôngs et un abonnement de six mois au CVN, a été attribué à Nguyên Thuy Tiên, âgée de 20 ans et également de Hanoï, pour son article Vendeur de rue, la beauté culturelle de Hanoï. L’auteure de l’article Le sourire de l’ancienne maison, Nguyên Thi Thuy Linh, une trentenaire venue de la province de Quang Ninh, a décroché le 3e prix et s’est vu offrir un appareil photo numérique d’une valeur de 5 millions de dôngs et d’un abonnement de trois mois au CVN. 

Deux prix d’encouragement ont été remis à Chu Thi Thanh (23 ans, province de Nghê An) et Dào Nhu Y, (21 ans, Hanoï).  Doàn Minh Phuong (20 ans, Hanoï), a décroché le prix du public, et Lê Nhu Tiên (30 ans, province de Nghê An), s’est vu attribué le prix du candidat impressionnant. Chacun a reçu une prime d’un million de dôngs.

Un terrain de jeu pour les jeunes francophones

C’est la première fois que Le Courrier du Vietnam (CVN) – le seul journal en langue française au Vietnam qui relève de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) – organise un concours d’écriture journalistique. «Le concours s’est terminé avec succès. Il a atteint son objectif majeur qui était de créer un terrain de jeu pour les jeunes désirant se mettre dans la peau d’un reporter pour présenter le Vietnam à la communauté de 80 pays et territoire ayant le français en partage», a souligné Nguyên Thu Hà, rédactrice en chef du CVN lors de la cérémonie de remise des prix du concours.

Nguyên Thu Hà, rédactrice en chef du CVN, prend la parole lors de la cérémonie de remise des prix.

Le Concours «Jeunes Reporters Francophones-Vietnam 2016» est soutenu par le Bureau régional Asie-Pacifique de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le ministère vietnamien des Affaires étrangères, l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA), l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), l’ambassade de France au Vietnam et la Délégation Wallonie-Bruxelles à Hanoï. Ce concours reçoit aussi le parrainage et le soutien du Groupe des ambassades, délégations et institutions francophones au Vietnam (GADIF), de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et bien d’autres encore. «Nous avons rêvé de ce concours et maintenant, il est arrivé. L’organisation de ce concours a été une belle expérience. Nous avons eu beaucoup de plaisirs dans la relecture des textes, mais aussi dans la confrontation de nos opinions», a déclaré Éric-Normand Thibeault, directeur du Bureau régional pour l’Asie et le Pacifique de l’OIF. Et d’insister qu’il souhaite poursuivre l’expérience l’année prochaine.

«Un concours relativement inédit dans le pays»

Le concours s’adressait à tous les Vietnamiens et étrangers francophones âgés de 18 à 35 ans résidant au Vietnam. Quatre mois après avoir été lancé, le comité d’organisation a reçu près de 60 dossiers de candidats venus de différentes villes et provinces du pays, dont un bon nombre a été réalisé par des étudiants issus des universités francophones.

Photo de famille des candidats et des délégués.

Les vingt réalisations les plus appréciées par le jury de la demi-finale ont été sélectionnées pour la finale. Elles ont été ensuite été publiées sur le site Internet du Courrier du Vietnam pour que les lecteurs puissent voter pour le prix du Public. En outre, la rédaction a décidé de publier ces 20 articles illustrés dans son hebdomadaire, et ce depuis le numéro 42 (semaine du 14 au 20 octobre). «C’est un concours relativement inédit dans le pays. Et il y a quand même plusieurs articles qui m’ont beaucoup touchée. J’ai surtout apprécié ceux où l’on est allé sur le terrain, voir les gens, poser des questions, noter les détails, et aller interviewer des personnes», a jugé Marie Rumignani, membre du jury de la demi-finale. Pour Séphanie Faucher, un autre membre du jury, le fait que le français ne soit pas la langue maternelle des candidats et de voir qu’ils sont capables d’écrire des articles est assez impressionnant. «Certes, la qualité varie d’un candidat à l’autre mais en général, elle est très bonne. Les phrases sont assez bien construites et on comprend bien les idées», a-t-elle souligné.  

Sur le thème «Le pouvoir des mots», le Concours «Jeunes Reporters Francophones-Vietnam 2016» a pour but d’encourager les jeunes francophones au Vietnam à se muer en reporter pour présenter le Vietnam dans toute sa diversité (beauté naturelle, société, culture, tourisme, économie, etc.) tout en valorisant le thème du concours et en montrant la vitalité de la langue française dans son expression et son vocabulaire, à travers leurs talents rédactionnel et d’illustration. -CVN/VNA