dimanche 30 avril 2017 - 02:19:15

Regards alternés et découvertes pour la Quinzaine de la Francophonie

Imprimer

Hô Chi Minh-Ville (VNA) - Dans le cadre de la Quinzaine de la Francophonie, plus de 30 photos sur le thème «Regards alternés et Découvertes» ont été présentées au public le 17 mars à l’Institut d’échanges culturels avec la France (Idecaf) à Hô Chi Minh-Ville.

Les photographes Nguyên Xuân Khanh (gauche) et Gilbert Martin-Guillou, lors de la cérémonie d’ouverture de leur exposition, le 17 mars à l’Idecaf. Photo : CVN

L'exposition, organisée par l’Association d'amitié Vietnam-France de Hô Chi Minh-Ville (AAVF), inaugure également une série d’activités pour la Quinzaine de la Francophonie 2017, qui a lieu du 16 au 29 mars dans la mégapole du Sud.

«Pour la deuxième fois, la Quinzaine de la Francophonie est organisée à Hô Chi Minh-Ville. Et pour la deuxième fois également, notre Association d’amitié Vietnam-France de Hô Chi Minh-Ville a l’honneur de contribuer à cet événement par le biais d’une exposition culturelle sous le sceau de l’amitié, des échanges et du rapprochement», a déclaré en ouverture la présidente de l’AAVF, Nguyên Thi Ngoc Dung.

L’expo présente aux visiteurs la beauté des paysages, des gens et de la culture du Vietnam et de la France sous le regard de deux photographes vietnamien Nguyên Xuân Khanh et français Gilbert Martin-Guillou.

 «Ce sont des photos que j’ai commencé à prendre il y a dix ans. Je parcourais la France du Nord au Sud, d’Est en Ouest. Ce sont des voyages effectués dans le cadre de la coopération dans l’enseignement de la photographie entre une école au Vietnam et l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles», a déclaré Nguyên Xuân Khanh.

L’exposition est ouverte jusqu’au 24 mars à l’Idecaf, au 28, rue Lê Thánh Tôn, 1er arrondissement, à Hô Chi Minh-Ville. Photo: CVN
Nguyên Xuân Khanh manie la caméra depuis son plus jeune âge. De février à avril 2004, il a fait un stage pédagogique à l’École nationale supérieure de la photographie (ENSP), Arles (France). Il a participé à de nombreux projets et expositions tant au Vietnam que dans différents pays (Cambodge, France, États-Unis). Il enseigne actuellement la photographie à l’École de théâtre et du cinéma de Hô Chi Minh-Ville.

De son côté, Gilbert Martin-Guillou a dit : «Je ne suis pas un artiste, je suis simplement un témoin. Non pas par l’écriture mais par les photos. Mon seul but est de transmettre ce que je vois et ce que je peux ressentir. Parmi tous mes voyages, je reste ébloui par le Vietnam, la gentillesse, le sourire et le travail de ses habitants. J’ai toujours été étonné par cet accueil souriant. J’aime le Vietnam !».

Gilbert Martin-Guillou a commencé à étudier la photographie en 1964 à l'École du Louvre et depuis, sa vie et carrière se sont bâties autour de cet art médiatique. Il a eu l’occasion de collaborer à des projets importants tant aux États-Unis qu’en Amérique du Sud, en Scandinavie et en France.

En 2014, il a découvert les images du Vietnam sur Facebook et depuis, il puise son inspiration dans l’exotisme des pays du Sud-Est asiatique : Vietnam, Cambodge, Laos, Malaisie, Chine du Sud et Myanmar. – CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres