samedi 19 août 2017 - 03:26:30

Regard rétrospectif sur 20 ans d’attrait d’APD

Imprimer

Selon un récent rapport du ministère du Plan et de l’Investissement, durant la période 1993-2012, les bailleurs de fonds internationaux ont engagé plus de 78,1 milliards de dollars au Vietnam.

Il y a 20 ans, en novembre 1993, une table ronde sur l’octroi d’aides publiques au développement (APD) au Vietnam a été organisée à Paris, en France. Cet évènement a marqué le début d’une belle coopération au développement entre le Vietnam et les bailleurs internationaux.

A ce jour, il y a environ 50 bailleurs bilatéraux et multilatéraux accordant au Vietnam des APD et autres fonds privilégiés.

Dans la période 1993-2012, le pays a reçu plus de 58,4 milliards de dollars de ces capitaux, représentant 71,69 % des fonds engagés, dont 6,76 milliards de dollars d’aide non remboursable.

Sur l’ensemble de cette période, les APD décaissées se sont élevées à 37,59 milliards de dollars pour 66,9 % des aides engagées. A noter que les seules années 2011 et 2012, le décaissement du Japon et de la Banque mondiale a particulièrement connu de bons résultats.

Durant cette période, le transport et les communications, ainsi que les télécommunications, sont constamment demeurés les secteurs bénéficiant le plus de ces capitaux avec 16,47 milliards de dollars, soit 28,22 % des capitaux engagés au Vietnam. Les secteurs de l’énergie et de l’industrie (19,8 %), de l’agriculture et de la lutte contre la pauvreté (15,17 %), de l’environnement et l’aménagement urbain (13,44 %), suivent ensuite...

De toutes les régions du pays, c’est le delta du fleuve Rouge qui a reçu le plus de capitaux avec 10,42 milliards de dollars et 17,74 % du total des APD engagées. Le Tay Nguyen (Hauts Plateaux du Centre) est celle qui en a reçu le moins avec 1,36 milliard de dollars et 2,34 %.

Lors de ces 20 dernières années, s’agissant des pays donateurs, le Japon s’est classé au 1er rang avec 19,87 milliards de dollars, devant la France avec 3,91 milliards, la République de Corée avec 2,33 milliards, et l’Allemagne avec 1,72 milliard.

Du côté des organisations et institutions financières internationales, la Banque mondiale est en tête avec 20,1 milliards de dollars, suivie par la Banque asiatique pour le développement (BAD) avec 14,23 milliards. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres