dimanche 20 août 2017 - 01:55:03

Ravages du typhon Haiyan aux Philippines et assistance internationale

Imprimer

Le gouvernement et le peuple philippins ont fait le 10 novembre de gros efforts pour surmonter les lourds dégâts causés par le super typhon Haiyan, le "météore" le plus puissant de cette année et l'un des plus puissants de l'histoire qui a balayé en fin de semaine une vaste zone des Philippines.

Selon le Conseil national des Philippines sur la réduction et la gestion des risques des catastrophes (NDRRMC), le typhon le plus dévastateur jusqu'ici a fait ravagé les habitations d'environ 4,4 millions d'habitants de ce pays après avoir balayé ses régions centrales, et plus de 10.000 personnes ont très probablement trouvé la mort dans la seule province des Philippines de Tacloban, l'une des villes les plus durement frappées par la tempête.

Le 10 novembre dans l'après-midi, dans la ville de Tacloban, les réseaux d'électricité et de communication étaient encore hors-service, détruits, et l'aéroport était fermé...

Auparavant, le même jour dans la matinée, le président philippin Benigno Aquino est arrivé à Tacloban et pourrait se rendre dans la ville de Roxas (province de Capiz) pour diriger les opérations de réglement des conséquences du typhon et de distribution des marchandises pour aider les habitants locaux. Les forces armées et policières sont mobilisées pour maintenir la sécurité et l'ordre public dans les localités sinistrées.

Au regard des dégâts colossaux aux Philippines, le secrétaire général adjoint de l'ONU chargé des questions humanitaires, Mme Valerie Amos, a annoncé que l'ONU s'était engagée à aider le gouvernement et le peuple philippins à régler les séquelles du typhon.

Selon les prévisions, 60 tonnes d'équipements médicaux du Fonds des Nations unies pour l'Enfance (UNICEF) seront transmis le 12 novembre aux Philippines. Des secouristes seront envoyés dans ce pays.

Le même jour, le Royaume-Uni, le Canada, le Japon... et d'autres oganisations internationales ont adressé leurs condoléances, en s'engageant à assister les victimes.

Le gouvernement britannique a promis d'accorder 9,6 millions de dollars, le gouvernement canadien, 4,7 millions, le gouvernement néo-zélandais, 125.000 dollars, et la Croix-Rouge de ce pays, 412.000 dollars...

La Banque mondiale et la Commission européenne ont également adressé leurs messages de sympathie au peuple philippin, en promettant de l'aider à surmonter les difficultés.

Après avoir balayé les Philippines, le super typhon a poursuivi sa route en Mer Orientale tout en s'affaiblissant progressivement et s'est approché des provinces centrales du Vietnam avant de s'orienter vers le Nord. La Chine a placé ses provinces méridionales dans l'état d'alerte le plus haut, même si le phénomène n'est plus qu'à l'heure où sont écrites ces lignes qu'une tempête tropicale.

Le super typhon Haiyan a été classé typhon de catégorie 5, la plus élevée, avec des vents maximum soutenus estimés à 315 km/h et des rafales atteignant 380 km/h, selon l'agence météo japonaise et le centre américain inter-armes de prévision des cyclones tropicaux. Chaque année, les Philippines sont balayées par une vingtaine de grosses tempêtes ou typhons, entre juin et octobre. Dans le monde, 80 tempêtes ou cyclones se forment au-dessus des eaux tropicales tous les ans. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres