jeudi 17 août 2017 - 15:07:23

Rapport national sur le travail des enfants

Imprimer

Au Vietnam, environ 9,6 % des enfants de 5 à 17 ans travaillent, selon une enquête nationale dans le cadre du Programme international sur l'élimination du travail des enfants entre le gouvernement vietnamien et l'Organisation internationale du Travail (OIT).

Lancée en 2012, cette enquête a permis de dresser un premier rapport national sur le travail des enfants au Vietnam. Avec l'aide technique de l'OIT, le Département général des statistiques a effectué une enquête auprès de 50.640 foyers ayant des enfants de 5 à 17 ans. Le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales l'a ensuite utilisée pour élaborer un rapport rendu public le 14 mars à Hanoi.

Environ 1,75 million d'enfants vietnamiens travaillent dans des situations correspondant à la définition du travail des enfants utilisée pour ce rapport. La plupart vivent en zone rurale, travaillent dans l'agriculture pour leurs familles. Le rapport indique également que près d'un tiers d'entre eux, soit près de 569.000 enfants, travaillent plus de 42 heures par semaine.

Selon le vice-ministre vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales Doan Mau Diep, le travail des enfants est un défi au Vietnam et le pays s'efforce d'avancer diverses mesures pour l'éliminer et créer un environnement favorable à leur développement.

Le taux d'enfants travailleurs au Vietnam est inférieur à la moyenne mondiale et très proche du niveau régional. Le dernier rapport de l'OIT sur les tendances du travail des enfants dans le monde a indiqué qu'en 2012, environ 168 millions d'enfants de 5 à 17 ans travaillaient, soit 10,6 % des enfants dans le monde. Ce taux était de 9,3 % en Asie-Pacifique.

Selon le directeur national de l'OIT au Vietnam, Gyorgy Sziraczki, avec cette première donnée sur le travail des enfants, outre des lois sur l'éducation, le Vietnam exprime sa détermination de lutter contre le travail des enfants, notamment ses pires formes. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres