mercredi 20 septembre 2017 - 02:03:24

Quynh Dôi, la plus ancienne association d’encouragement aux études

Imprimer

Peu de gens savent que l’Association d’encouragement aux études du village de Quynh Dôi, district de Quynh Luu, province de Nghê An (Centre), est la plus ancienne du pays.

Le village de Quynh Dôi, district de Quynh Luu, province de Nghê An, est fier de ses nombreux lauréats aux concours mandarinaux et de son association d’encouragement aux études créée il y a plusieurs centaines d’années.

Une fois au village de Quynh Dôi, les conversations tournent souvent autour des études et des concours. Selon le chercheur Hô Sy Bang, ex-directeur de l’Institut des relations internationales, de l’Institut d’études du marxisme-léninisme et de la pensée de Hô Chi Minh, Quynh Dôi dénombre beaucoup de lauréats aux concours mandarinaux. Un premier doctorant en 1449, puis quatre en 1496. Après, à chaque concours interprovincial, concours national, il y avait souvent des lauréats, avec même une famille dont le père et les deux fils tous auréolés de ce titre prestigieux. 

                  Le chercheur Hô Si Bang, ex-directeur de l’Institut des relations internationales, de l’Institut des études du marxisme-léninisme et de la pensée Hô Chi Minh.

Les villageois connaissent tous les sentences parallèles suivantes : « Bac Hà Hành Thiên-Hoan Diên Quynh Dôi ou Nam Hành Thiên-Nghê Quynh Dôi » qui comparent les deux villages de Quynh Dôi (province de Nghê An) et Hành Thiên (province de Nam Dinh, au Nord), deux localités célèbres pour leur grand nombre de reçus aux concours mandarinaux.

À travers les documents, on sait que l’Association d’encouragement aux études de Quynh Dôi a vu le jour au XVII e siècle. Une information également mentionnée dans les annales du village. Selon Hô Duc Vân, un érudit de Quynh Dôi, dès le début du XVII e siècle, une cérémonie de procession a été organisée pour tous les gens du village reçus à un concours mandarinal, considérés comme des exemples pour tous. 

Hô Duc Vân parle de l’histoire du village.

Dans le livre Quynh Dôi khoa danh truong biên (Liste des lauréats du village de Quynh Dôi aux concours mandarinaux) rédigé par Hô Si Tôn, on a effectué un recensement assez complet du nombre de reçus aux concours mandarinaux de 1449 jusqu’à 1918, dernière année où ces concours ont eu lieu. On en dénombre 966 dont 514 bacheliers, 204 licenciés,

13 premiers lauréats aux concours interprovinciaux, 6 docteurs en second (ayant son nom inscrit au second tableau après celui des lauréats docteurs) et 12 docteurs. Selon le chercheur Hô Si Bang, les annales du village de Quynh Dôi sont tenues depuis 1638 et l’encouragement aux études est un des cinq pivots. D’après le livre « Vê huong uoc lê làng» (Annales des villages) édité par les Éditions Politiques nationales en 1998, l’encouragement aux études du village de Quynh Dôi est né peut-être plus tôt qu’ailleurs dans le pays.

Une tradition bien ancrée


Cette belle tradition d’encourager les études est encore bien préservée. Tous les enfants du village sont conscients qu’ils en sont les dépositaires. L’Association d’encouragement aux études continue de les stimuler, notamment en organisant des cérémonies récompensant les élèves ayant de bons résultats.

Chaque lignée familiale organise aussi des cérémonies pour informer les ancêtres des succès scolaires des enfants. Ceux qui vivent loin du village, à Hô Chi Minh-Ville, Dà Lat, Vinh ou Hanoi, se retrouvent souvent dans le cadre d’une association où ils s’encouragent à faire le maximum pour réussir, se soutiennent mutuellement. Bien que la récompense soit minime, un carnet ou une somme d’argent pour le retour au village à l’occasion du Têt, cela réchauffe le cœur de ces «déracinés».

En dehors de la période du Têt, Quynh Dôi est habité essentiellement par des personnes âgées. Les jeunes reviennent pour le Nouvel an puis repartent en ville poursuivre leurs études et perpétuer la tradition du village. Bien que disséminés un peu partout dans le pays, ils essaient toujours de bien préserver les traditions du village, l’amour pour les études notamment. - AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres