dimanche 30 août 2015 - 12:49:16

Quang Tri : des puits de 4.000 ans toujours fonctionnels

Imprimer

Déjà renommée pour ses vestiges des dernières guerres patriotiques, la province de Quang Tri (Centre) est également connue pour abriter des ouvrages d'approvisionnement en eau datant du Néolithique (de 6.000 à 3.300 av.J-C). Un ensemble de vestiges archéologiques précieux et originaux.

Dans ses recherches sur la civilisation rizicole et la riziculture au Vietnam, le professeur Bui Huy Dap a fait savoir que ces vestiges étaient un système de 14 anciens puits en grès construits par d'anciens Viets. On les trouve à Gio Linh (district de Vinh Linh, Quang Tri), et sont estimés dater de 4.000 ans. L'eau y est bonne : fraîche en été et tiède en hiver. Agencés de haut en bas et à une distance d'une dizaine de mètres, ces anciens puits sont reliés par des canaux avec des bords en grès. Ce système permet d'irriguer les rizières.

Toujours selon le professeur Bui Huy Dap, les anciens Viets avaient fait des progrès révolutionnaires dans les travaux hydrauliques, lesquels contribuaient très largement au développement de la riziculture.

Ces anciens puits sont un magnifique héritage et côtoient avec fierté l'ensemble des vestiges historiques de la région de Gio Linh, qui se trouve au bord de la piste Ho Chi Minh. A savoir le cimetière Truong Son, le vestige Doc Mieu qui se trouve sur la rive sud du fleuve Ben Hai et figure parmi les sites touristiques de la zone démilitarisée (DMZ) bien connue.

Cette dernière se trouve sur le 17e parallèle qui coupe le pont Hien Luong enjambant le fleuve Ben Hai en son exact milieu. La province de Quang Tri, fondée aux termes de l'Accord de Genève sur l'Indochine en 1954, était la ligne de démarcation des deux zones Nord et Sud du Vietnam pendant plus de 20 ans (de 1954 à 1975) lors de la résistance contre les impérialistes américains. -AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres