samedi 24 juin 2017 - 22:34:57

Quang Ninh se démarque dans le classement national de la compétitivité

Lê Quang Vinh source Imprimer

Quang Ninh, 9 avril (VNA) - Il y a neuf ans, la province de Quang Ninh (Nord) figurait à la 27e place du classement national selon l’indice de compétitivité provinciale (PCI). En 2016, elle était au 2e rang. 

Les efforts de la province de Quang Ninh dans l’amélioration de son environnement de l’investissement ont porté leurs fruits. Photo : CVN

Cela fait déjà 12 années que l’étude annuelle la plus exhaustive des entreprises domestiques et de l’environnement des affaires au niveau provincial est réalisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI) et le projet d’initiatives de concurrence de l’Agence américaine pour le développement international (USAID).
 
Le PCI est la voix des entreprises privées du Vietnam, a souligné le président de la VCCI, Vu Tiên Lôc. L’analyse des données pour l’élaboration du rapport sur le PCI a montré que la concurrence permet d’améliorer l’efficacité des activités, de renforcer les relations commerciales et de promouvoir la croissance économique et la prospérité, selon l’ambassadeur des États-Unis au Vietnam, Ted Osius.
 
Conditions favorables aux entreprises

Il y a neuf ans, Quang Ninh était à la 27e place du classement national. Depuis, elle a su prendre soin de ses entreprises. Les autorités provinciales ont pris une série de mesures synergiques pour favoriser leurs activités, dans leur production comme dans leurs investissements, notamment en accélérant la réforme administrative, par exemple, en simplifiant les procédures fiscales et douanières.

Quang Ninh a lancé une enquête concernant deux des dix critères du PCI - dynamisme et services d’assistance aux entreprises. Les autorités locales ont ensuite cherché immédiatement à régler les problèmes. Elles organisent souvent des rencontres avec la communauté des entreprises. Pour les soutenir dans la commercialisation de leurs produits afin d’éviter des stocks trop importants, la province a participé au développement d’un réseau de producteurs - fournisseurs de matières premières - distributeurs. Quang Ninh publie à l’avance ses nouvelles politiques et réglementations sur son site et assure leur diffusion dans les médias.

«Quang Ninh considère les entreprises comme un élément important de sa croissance socio-économique. Aussi, créer des conditions favorables à leur développement est-elle une mission très importante», a souligné le président du Comité populaire de Quang Ninh, Nguyên Duc Long. Les objectifs de la province sont d’avoir plus de 9.000 entreprises en 2020, dont 250 grandes entreprises, ainsi qu’un secteur privé contribuant de 50% à 55% au PIB local. En juin 2016, le Comité populaire provincial de Quang Ninh a signé un engagement avec la VCCI de soutenir le développement des entreprises jusqu’en 2020, et a élaboré un programme d’action concret qui a été vivement apprécié.

La province continuera de mener ses réformes administratives et de créer des conditions favorables à tous les secteurs de son économie... De nombreuses mesures pour soutenir les entreprises ont été définies dans son programme d’action : soutien à l’accès au financement, en particulier le crédit bancaire, assistance financière et technique dans l’application de l’innovation, aide au développement des débouchés... «Ces mesures ont été appréciées des entreprises. Elles montrent aussi l’intérêt des dirigeants pour ces dernières», a affirmé le président de l’Association des entreprises de la province de Quang Ninh, Pham Van Thê.

Compétition entre villes et provinces

La ville de Dà Nang (Centre) est à nouveau en tête du classement selon le PCI 2016. 2016 est la 4e année consécutive où Dà Nang est en tête, et ces résultats prouvent la justesse de ses politiques qui accordent une grande place à la communauté des entreprises en tant qu’un des moteurs du développement de la ville.

Auparavant, cet indice n’était qu’un outil de référence pour les villes et les provinces dans le cadre de leur réforme administrative et de l’amélioration de la qualité de leur gestion économique et de leur environnement des affaires. Mais depuis 2014, avec la résolution 19 du gouvernement sur l’amélioration de l’environnement des affaires, le PCI est devenu un critère obligatoire et incontournable pour évaluer les progrès des localités en la matière.

Désormais, le PCI a une signification plus grande. Il crée une compétition implicite entre les villes et les provinces dans l’amélioration de l’attrait de l’investissement. Pour publier ce rapport sur le PCI, la VCCI réalise des sondages annuels sur un échantillon d’environ 10.000 entreprises. Elles donnent leur opinion et leur degré de satisfaction sur dix critères concernant la gestion de l’économie locale et l’accès aux administrations et services publics des entreprises opérationnelles de ces localités. Avec leurs évaluations, la VCCI peut mieux comprendre les points forts et les faiblesses des villes et provinces dans chaque secteur. – CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres