La baie de Ha Long.

Quang Ninh (VNA) - Quang Ninh est l'une des provinces du pays possédant le plus de patrimoines historiques et culturels, distribués uniformément sur tout son territoire. Une excellente ressource pour stimuler le tourisme.

Selon les chiffres du Service de la Culture, des Sports et du Tourisme de Quang Ninh, la province compte actuellement 608 sites classés, dont la baie d’Ha Long reconnue deux fois patrimoine naturel mondial par l’UNESCO.

Quang Ninh a aussi de nombreux vestiges nationaux et patrimoines culturels immatériels comme  la zone  historique de Yên Tu (ville d’Uông Bi), la zone historique de Bach Dang (chef-lieu de Quang Yên), la zone historique de la dynastie Trân au chef-lieu de Dông Triêu, le chant Then de l’ethnie Tay, le chant Nhà tơ...

Les patrimoines culturels matériels et immatériels ont été et seront toujours une ressource importante dans le développement du tourisme culturel et spirituel de la localité. Afin de promouvoir ces patrimoines, Quang Ninh a définit un itinéraire pour le développement du tourisme lié à la conservation.

Ainsi, le secteur de la Culture, des Sports et du Tourisme, en collaboration avec les autorités locales, a mis en oeuvre  de nombreuses mesures pour améliorer la gestion et la conservation des vestiges, sensibiliser les habitants sur leur conservation, préservation,...

Actuellement, beaucoup de patrimoines culturels de Quang Ninh sont des destinations attrayantes pour les touristes vietnamiens et étrangers, en tête la baie d’Ha Long, le Mont Yên Tu, le temple Cua Ong, les pagodes Cai Bâu et Ba Vang... Certains attirent des millions de visiteurs chaque année. Les recettes contribuent de façon importante à leur conservation.

Le Mont Yên Tu. Photo: internet

Cependant, il existe un fait déplorable, c'est  que  certaines localités ont arbitrairement restauré, voire reconstruit, des sites patrimoniaux avec les dons des habitants locaux, sans suivre les politiques et procédures en vigueur, conduisant à une déformation des patrimoines.

La conservation, la promotion et la restauration des patrimoines historiques et culturels, pour obtenir de bons résultats, doit absolument  respecter les réglementations en vigueur, qui visent à une protection maximale des caractéristiques originelles des sites.

La conservation doit respecter strictement le droit international et national, afin d'éviter des impacts irréparables sur les vestiges. Ceux conservant encore de nombreuses caractéristiques originelles ont d'ailleurs toujours plus de valeur et d'attrait aux yeux des touristes. -CPV/VNA