lundi 21 août 2017 - 15:34:04

Quand les techniques du cinéma s’intègrent aux planches

Imprimer

L'"Artiste Émérite" Nguyên Quang Hùng, directeur du Théâtre de cai luong de Hanoi, vient d'embarquer ses comédiens pour une traversée entre théâtre et cinéma dans sa dernière pièce "Yêu là thoát tôi" (Aimer est échapper au péché).

Allier le cinéma aux principes du cai luong (théâtre rénové) donne au public une vision rafraîchie de ce théâtre rénové, en particulier aux jeunes. Le parti pris de Nguyên Quang Hùng est d’employer des techniques cinématographiques pour combler les temps d'attente lors des changements de décor, conférant à sa pièce la nature d’une double création ou, si vous préférez, d’une création dans la création...

Traditionnellement, au Vietnam, toutes les lumières sont éteintes durant le changement de décor, ce qui pose d’ailleurs aux acteurs des difficultés que l’on imaginera bien volontiers. D’où cette initiative artistique expérimentale de Nguyên Quang Hùng rendue possible grâce aux enseignements de collègues connaissant bien le cinéma.

Ainsi, la pièce "Yêu là thoát tôi" en a étonné certains, avec des extraits de films entre chaque acte qui, s’intégrant pleinement à la pièce elle-même, lui donnent une continuité surprenante pour le public.

À vrai dire, une telle expérimentation montre immédiatement ses limites. L’on a, en effet, vite peur de voir l’identité si spécifique du cai luong se «dissoudre». Toutefois, on ne peut nier, tout comme l'"Artiste Émérite" Nguyên Quang Hùng, les résultats de ces efforts qui engagent à davantage de tentatives afin que ce genre théâtral soit plus attrayant pour le public. – VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres