dimanche 20 août 2017 - 22:41:39

Quand les jeunes stylistes entrent dans la cour des grands

Imprimer

 Quynh Paris, Ly Qui Khanh, Phuong My, Ly Giam Tiên… Ces jeunes stylistes vietnamiens ont eu l’honneur de présenter leurs collections lors d’événements internationaux. La mode vietnamienne conquiert peu à peu la scène internationale.

La mode vietnamienne a reçu ces derniers temps de bonnes nouvelles. Deux stylistes, Quynh Paris et Ly Qui Khanh, ont dévoilé leurs nouvelles créations à la Semaine de la mode printemps/été de New-York 2015.

Cette dernière, tenue du 11 au 19 février dernier, est un des quatre événements majeurs du monde de la mode (aux côtés des Semaines de la mode de Londres, Milan et Paris). Ly Giam Tiên a aussi participé à la Semaine de la haute-couture de New-York, un événement connexe à cette Semaine de la mode de New-York.

Une autre fierté : la styliste Phuong My a été la seule étrangère présente aux côtés de 12 collègues sud-coréens à la Semaine de la mode de la Corée du Sud 2015. L’image des fleurs et feuilles sur les créations de cette jeune Vietnamienne ont séduit tous les spectateurs.

Phuong My a également été la seule représentante vietnamienne à la Semaine de la mode asiatique (The Mercedes Benz Stylo) récemment organisée en Malaisie. Ses modèles sont disponibles dans de nombreux magasins à travers le monde dont Nass Boutique (Koweït), My Beautiful Dressing (Paris, France), Soon Lee, Gnossem, Argent Asia shop (Singapour).

Un autre styliste vietnamien, Nguyên Quang Viêt, surnommé Vietinio, a été invitée à présenter sa collection à la Semaine de la mode printemps/été 2015-2016 de Londres (London Fashion Week), en tant que nouveau talent. Cet événement, tenu du 20 au 24 février 2015 a créé de bonnes opportunités pour que Vietinio participe à d’autres grands shows à Londres ou ailleurs dans le monde.

«Les semaines de la mode de Londres, Milan, Paris ou New York sont des événements prestigieux qui valorisent des collections modernes et très créatives», estime Minh Hanh, styliste vietnamienne renommée. C’est pourquoi tous les designers souhaitent y participer.

«L’important, c’est que les jeunes stylistes vietnamiens saisissent les nouvelles tendances mondiales, sans imiter des stylistes renommés», souligne Minh Hanh. Elle insiste également sur les difficultés pour les stylistes vietnamiens, surtout dans la recherche de nouveaux matériaux.

«Nos jeunes stylistes ont réussi à maîtriser les nouvelles techniques de coupe, de création de motifs ornementaux en 3 D… qui sont les nouvelles tendances de la mode», se félicite Minh Hanh. Cela les aidera à se faire une place aux côtés de leurs collègues internationaux». – VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres