samedi 19 août 2017 - 03:22:29

Quand l’alchimie se produit entre entreprises et agriculteurs

Imprimer

Les liens entre l’Etat, les scientifiques, les entrepreneurs et les agriculteurs jouent un rôle important en termes de développement économique et donc de mieux-être, pour les agriculteurs.

Nouvelle ruralité oblige, la province de Cà Mau, au Sud, a justement donné naissance à des modèles de connexion entre entrepreneurs et agriculteurs.

Võ Minh Khải est directeur général de la société Viễn Phú, une société de Cà Mau qui vient tout juste de se lancer dans la production de produits rizicoles organiques. Il s’agit en fait de riz bio cultivé sans engrais, sans produits chimiques ou phytosanitaires.

«Jusqu’à présent, des produits agricoles vietnamiens étaient vendus sans marque commerciale. Ma société a adopté des normes organiques, c’est-à-dire qu’elle produit aux normes américaines et européennes afin de lancer des marques commerciales rizicoles reconnues par les organisations internationales. Du coup, les produits rizicoles vietnamiens gagnent en crédibilité sur le marché international», a-t-il fait savoir.

Le riz organique contient plusieurs vitamines bonnes pour la santé, la prévention et la lutte contre les maladies. Võ Minh Khải a choisi la commune de Khánh An, une commune du district d’U Minh, pour y planter son riz organique.

Il faut dire qu’avant qu’il ne l’investisse, c’était une zone sauvage, laissée en jachère, vierge par conséquent de tout produit chimique. Autant dire que c’était une terre qui se prêtait parfaitement à la production rizicole bio aux normes américaines et européennes.

Le choix des semences est très sévère. Il faut utiliser des variétés naturelles non-transgéniques. Sur 320 hectares de rizières, la société de Võ Minh Khải produit 3 types de marchandises aux normes internationales attestées par une organisation hollandaise.

«D’abord, il y a le riz destiné aux diabétiques, aux obèses, aux cancéreux et aux cardiaques, qui contient plusieurs éléments chimiques actifs. Ensuite, il y a les produits aquatiques exportés en Europe et enfin, les fruits et les légumes pour la consommation domestique. Ces 3 produits répondent aux normes américaines et européennes selon l’attestation de l’organisation hollandaise», a-t-il précisé.

Depuis 2013, le riz organique de la société de Võ Minh Khải est officiellement commercialisé au Vietnam, aux Etats Unis, en Europe, à Singapour et en République de Corée sous le label Hoa Sữa-fleur de lait, en francais - et avec un message simple: «le riz est aussi nutritif que le lait maternel».

Le rendement du riz organique s’élève à 2,5-3 tonnes par hectare. L’an dernier, la société Viễn Phú a lancé un bon millier de tonnes de riz organique et d’autres produits rizicoles, maraîchers et aquatiques sur le marché.

Ngô Thanh Phong, vice-président du comité populaire de la commune de Khánh An a déclaré : «C’est un bon modèle de production rizicole bio qui ne recourt ni aux produits chimiques, ni à l’engrais et qui du coup, permet de protéger la santé. La société de Võ Minh Khải a offert de nombreux emplois aux travailleurs locaux. Elle apprend aussi aux agriculteurs locaux de nouvelles méthodes rizicoles. »

De l’avis de Ngô Thanh Phong, les liens entre l’Etat, les scientifiques, les entrepreneurs et les agriculteurs auront permis de créer de nouveaux produits agricoles et d’avancer dans la nouvelle ruralité. A la fin de cette année, la province de Cà Mau devrait d’ailleurs compter 14 communes aux normes de nouvelle ruralité.

Le modèle de riziculture bio de Võ Minh Khải a permis de créer les labels agricoles extrêmement bénéfiques. Beaucoup de localités s’en emparent désormais, en vue d’instaurer la nouvelle ruralité. – VOV/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres