Movitel, un joint-venture entre​ Viettel et son partenaire mozambicain SPI & Invespar. Photo : VNA

Hanoi (VNA) - L'ambassade du Vietnam au Mozambique a appelé les organes locaux concernés ​à prendre des mesures efficaces afin d'assurer ​la sécurité ​des Vietnamiens et de leurs biens ​lors des conflits armés de plus en plus ​nombreux ​dans ce pays.

L’ambassadeur Nguyen Van Trung a lancé cet appel lors de sa rencontre le 30 mars avec le procureur général du Mozambique, Mme Beatriz Buchili.

Il a exprimé son inquiétude ​devant l'éclatement d'un conflit armé dans un certain nombre de localités du Mozambique, affectant les communautés d'outre-mer, dont la communauté vietnamienne, avec de multiples maux sociaux tels que vols, enlèvements et extorsions.

Le diplomate vietnamien a demandé aux organes compétents mozambicains de protéger les employés de Movitel, un joint-venture entre le groupe des télécommunications de l'armée du Vietnam (Viettel) et son partenaire mozambicain SPI & Invespar du Mozambique, qui déploient​ leurs projets dans 11 provinces du Mozambique, ainsi qu'un groupe d'experts agricoles vietnamiens travaillant pour un projet dans la province de Zambezia. Toutes ces zones sont proches ​de conflits armés.

Mme Beatriz Buchili a promis de faire tout son possible pour assurer la sécurité des investisseurs étrangers, ajoutant que son bureau demandera au ministère de l'Intérieur et ​aux organes compétents ​de prendre les mesures ​nécessaires pour protéger les Vietnamiens et leurs biens.

Elle a espéré que les deux pays vont bientôt signer un accord ​d’assistance judiciaire pour ​mieux protéger les ​intérêts légitimes des ​personnes, des organisations et des entreprises des deux pays.

Le Mozambique est prêt à coopérer avec le Vietnam ​en matière de lutte contre l​a criminalité transfrontali​ère, le terrorisme, le traite humaine, le blanchiment d'argent, le trafic d'animaux sauvage et le cybercriminalité. - VNA