jeudi 17 août 2017 - 13:16:07

Propriété intellectuelle: AUF, OMPI signent un accord

Imprimer

L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l’Organisaton mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) viennent de signer à Genève un «accord-cadre de partenariat pour le développement des compétences en matère de propriété intellectuelle dans les universités francophones», a fait savoir l’AUF.

Cet accord encourage l’enseignement et la formation en matère de propriété intellectuelle et l’introduction dans les cursus universitaires. Il permetra d’impliquer plus largement les pays francophones dans les programmes de solidarité et de coopératon mis en place par l’OMPI.

« Les universités, acteurs centraux de la recherche, sont à ce titre des vecteurs d'invention; elles sont un moteur essentiel de la croissance dans les "sociétés du savoir". La valorisaton des travaux des chercheurs et des laboratoires, appuyée sur le système de la propriété intellectuelle, vient consolider les perspectves de développement économique des pays francophones », a précisé le recteur de l’AUF Bernard Cerquiglini.

« La propriété intellectuelle peut contribuer à réduire l’inégalité des savoirs et permetre aux pays en développement de tirer un meilleur part des avantages de l’innovaton et de l’économie du savoir. Les disparités qui existent à cet égard sont bien connues; mais l’exploitation judicieuse des bases de données publiques d’informations techniques et scientifiques de l’OMPI peut contribuer de manière significative à la réduction de ces disparités. Grâce à cet accord, les instituts de recherche et universités des pays en développement seront mieux armés pour contribuer à cet objectif », a constaté le directeur général de l’OMPI Francis Gurry.

Les universités constituent en effet un vecteur essentiel de l'innovation et de la créativité. Mais elles ne sont pas toujours dotées des instruments nécessaires pour tirer parti du potentel qu’offre la Propriété intellectuelle, surtout dans les pays en développement. Or, les diverses bases de données de l'OMPI représentent une source fondamentale de connaissance scientfque et technique, tandis que l’AUF dispose d’un vaste réseau d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche réparts sur tous les contnents.

L’AUF aidera l’OMPI à élargir son public dans les universités francophones et fera bénéfcier les universités membres du Sud de programmes de solidarité. Son réseau d'implantations facilitera la mise en contact avec les étudiants, chercheurs, bibliothécaires et personnels administratifs ; ils sauront ainsi mieux exploiter les bases de données de l’OMPI, dont le Programme d’informations spécialisées en matère de brevets (ASPI), le programme d'accès à la recherche pour le développement et l'innovation (ARDi) et la base de brevets Patentscope. – VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres