Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (droite) et le ministre laotien de la Sécurité publique Somkeo Silavong. Photo: VNA
 
Hanoi (VNA) - Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a demandé une coordination plus étroite du Laos dans la prévention et la lutte contre la criminalité transnationale, tels que le trafic de drogue, et dans le maintien de la sécurité le long de la frontière commune.

Lors d'une rencontre avec le ministre laotien de la Sécurité publique Somkeo Silavong, à Hanoi le 16 mars, Nguyen Xuan Phuc a exprimé l'espoir que les ministères de la Sécurité publique des deux pays continueront de se soutenir mutuellement pour protéger la sécurité nationale et l'ordre social dans chaque pays respectif.

« Les deux parties devraient maintenir des contacts entre les responsables des deux ministères, des unités et de la police locale pour échanger des informations et des expériences, régler rapidement les problèmes nouvellement nés, afin de ne pas laisser les forces réactionnaires porter atteinte aux relations bilatérales », a demandé le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc. Elles devraient également renforcer la coopération dans la formation du personnel, a-t-il ajouté.
Les deux parties devraient  travailler ensemble pour déjouer les activités de sabotage des forces hostiles, empêcher les actes criminels et chasser les criminels, tout en assurant la sécurité et l’ordre social dans chaque pays et édifiant une frontière commune de paix, de stabilité et de développement.

Nguyen Xuan Phuc a souligné que la partie vietnamienne est prête à partager ses expériences et à soutenir le Laos dans son processus d’édification et de développement du pays.
 
Pour sa part, le ministre Somkeo Silavong a informé des résultats obtenus lors de sa présente visite au Vietnam, notamment  du succès de son entretien avec le ministre de la Sécurité publique du Vietnam.

Les deux ministères ont convenu de mettre en œuvre leur coopération en 2017, conformément aux accords conclus entre les dirigeants des Partis, des États et des gouvernements des deux pays, ainsi qu’à l’actuelle situation, notamment dans la conjoncture où la situation mondiale évolue de façon complexe.

Il a également souligné l'importance de renforcer la coopération bilatérale dans la sécurité afin de protéger les intérêts nationaux, en notant que les deux parties doivent continuer de combattre afin de faire échouer tous les complots des forces hostiles pour saboter les relations bilatérales.

Le même jour, le général To Lam, ministre de la Sécurité publique, a eu un entretien avec son homologue laotien, au cours duquel il a salué la coopération fructueuse entre les deux ministères en 2016.
Il a demandé aux deux parties de mettre effectivement en œuvre les accords conclus par les dirigeants des deux pays dans la nouvelle situation, de maintenir des contacts entre les responsables des deux ministères, de collaborer dans la répression des crimes liés à la drogue, d’assurer absolument la sûreté et la sécurité lors des visites des dirigeants du Parti et de l'Etat, et de créer des conditions favorables pour les citoyens d’un pays de vivre et de travailler de façon légitime dans l'autre.
Somkeo Silavong s'est félicité de la haute confiance politique entre les deux pays ainsi que de la collaboration et du soutien mutuel des deux ministères de la Sécurité publique sur la scène mondiale, qui contribuent à préserver les intérêts et la sécurité de chaque pays.

Il a également montré un haut consensus sur les orientations de coopération entre les deux ministères en 2017, ajoutant qu'il espère que leur coopération deviendra plus fructueuse dans l'avenir.

À cette occasion, les deux ministres ont également signé un procès-verbal de coopération en 2017 entre leurs ministères. -VNA