lundi 21 août 2017 - 19:23:49

Projet de restauration de la pagode au pilier unique

Imprimer

Le projet de restauration de la pagode au pilier unique "Chùa Môt Côt" a été approuvé récemment, a informé le Comité populaire de l’arrondissement de Ba Dinh (Hanoi) lors d’une récente réunion.

Située rue Chùa Môt Côt, dans l’arrondissement de Ba Dinh à Hanoi, cette pagode a été construite en 1049 sous la dynastie des Ly. Anciennement dénommée Diên Huu ("Bonheur durable" en vietnamien), elle ressemble à un lotus en fleur. C’est un des plus anciens monuments, et des plus emblématiques également, de la capitale. Construite entièrement en bois, elle repose sur un seul pilier en béton de 1,25 m de diamètre. Par sa forme, elle évoque la fleur d’un lotus au sommet de sa tige, lequel est un symbole de pureté.

Cette pagode a été restaurée plusieurs fois, mais, aujourd'hui, quelques arbalétriers en bois sont détériorés et son toit est troué. «Les projets de restauration de la pagode au pilier unique seront achevés le 2e trimestre de 2014», a informé Dô Viêt Binh, président du comité populaire de l’arrondissement de Ba Dinh lors de cette réunion. Les administrations concernées ont un budget prévisionnel de près de 31 milliards de dôngs pour ces opérations.

Le Comité populaire de l’arrondissement de Ba Dinh a donné pour instructions de respecter l’intégrité architecturale de cet ouvrage et, plus particulièrement, sa beauté originelle.

Selon l’ouvrage L’histoire de la capitale de Hanoi, la pagode au pilier unique a été restaurée entre 1840 et 1850, sous la dynastie des Nguyên, puis une seconde fois en 1922. Mais le temps et les vicissitudes historiques, notamment les guerres, ont eu raison plusieurs fois de cette pagode. Ainsi, en 1954, les forces de l'Union française l'ont ni plus ni moins détruite entièrement juste avant de se retirer du Vietnam. Celle-ci n’a pu être reconstruite qu’en 1955.

Depuis, elle a été restaurée à plusieurs reprises en 1977, 1988, 1997... et, la dernière fois, en 2010, pour la célébration du Millénaire de Thang Long-Hanoi. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres