Dans le cadre de l'application du Programme de 1991, l'oeuvre d'édification du socialisme du Vietnam a obtenu des résultats remarquables, et la physionnomie du pays a notablement changé.

C'est ce qu'a souligné ces derniers jours plusieurs journaux chinois à l'occasion de la tenue du 11e Congrès national du PCV qui, travaillant actuellement à Hanoi, continue de retenir l'attention de la presse étrangère.

L'Agence Xinhua, Beijing Diantai, et de nombreux autres journaux chinois dont Renmin Ribao, Guoji Xianqu Daobao, et Huanquiu Shiba, ont publié ces derniers jours des informations sur le 11e Congrès national du PCV, soulignant en général les résultats majeurs obtenus par le Vietnam en 25 années de Renouveau.

Répondant à des interviews, beaucoup de Vietnamiens ont déclaré qu'ils étaient intéressés par les informations sur le 11e Congrès du PCV qui sont diffusées par les les mass média. De nombreuses personnes ont estimé que l'oeuvre de Renouveau durant ces 25 dernières années sous la direction du Parti avait permis au pays d'obtenir d'importants résultats en de multiples domaines. La population souhaite que le 11e Congrès du Parti élise des dirigeants de talent et de vertu pour le nouveau mandat à venir afin qu'ils soient une force essentielle du pays.

A Sydney, le journal australien "Le Temps" du 13 janvier a écrit que le PCV s'était engagé à étudier de manière approfondie le modèle de croissance économique à retenir pour cette nouvelle période afin de faire du Vietnam un pays industrialisé en 2020, insistant sur la nécessité de promouvoir la démocratie au sein du Parti.

Dans une interview accordée à la revue en ligne "World Pokitics Review", le professeur en économie Mme Suiwah Dean-Leung, de la Section Asie-Pacifique de l'Université nationale de l'Australie, a déclaré cependant qu'un grand défi pour le Vietnam était de comment contourner le piège du pays de revenu moyen, afin de pouvoir devenir un pays industrialisé et moderne comme une économie de revenu élevé.

Selon elle, il reste encore au Vietnam nombre d'entreprises publiques exigeant beaucoup de capitaux, et le fait que celles-ci se soient tournées durant ces dernières années vers les secteurs de l'immobilier et de la finance a contribué à fragiliser quelque peu l'économie nationale. Elle a également déclaré qu'il fallait un environnement concurrentiel plus ouvert et plus sain afin d'augmenter et d'optimiser production comme compétitivité.

Répondant à une interview accordée à l'AVI à Buenos Aires (Argentine), Mme Poldi Sosa Schmidt, présidente de l'Institut culturel Argentine-Vietnam, a affirmé que les membres de son institut, comme de nombreux Argentins, épris du Vietnam, suivaient attentivement le déroulement du 11e Congrès du PCV, évènement important qui décidera du développement futur du Vietnam.

Cette femme, qui est attachée à la lutte et au développement du Vietnam depuis 40 années déjà, a exprimé son admiration devant un parti politique toujours uni, demeurant attaché à la volonté et aux aspirations du peuple. Elle a également souligné que le processus de Renouveau engagé il y a 25 ans montrait les capacités du PCV à exploiter les expériences du cours de l'histoire comme à initier opportunément des changements adéquats.

Elle s'est déclarée convaincue que le 11e Congrès du PCV définirait les orientations de développement convenables pour la prochaine décennie, notamment pour préserver le sentiment national et guider les jeunes générations dans la tradition révolutionnaire. - AVI