jeudi 17 août 2017 - 00:30:09

Préservation de la biodiversité au parc national de Tram Chim

Imprimer

Un colloque visant à faire le bilan du projet "Préserver la biodiversité et développer l'écotourisme lié à la communauté dans le parc national de Tram Chim" a été organisé le 27 février dans la province de Dong Thap (Sud), par le WWF au Vietnam en collaboration avec ce parc.

La deuxième phase de ce projet, lancée en 2014, bénéficie d'un fonds de 180.000 dollars financés par la compagnie Coca-Cola.

Son objectif est de conserver l’intégralité de l’écosystème du parc national de Tram Chim par l'intermédiaire d'une gestion hydrologique convenable et de la reconstitution des paysages naturels, de créer davantage de moyens de subsistance pour la population locale grâce à aux ressources naturelles et des activités écotouristiques, de présenter l’image de la terre de Dong Thap Muoi et sa culture fluviale, ainsi que de développer durablement les ressources naturelles de cette région, selon le directeur du parc, Nguyen Van Hung.

Depuis la mise en oeuvre de ce projet, aucun incendie n'a été à déplorer, le niveau des eaux des canaux et prairies humides est resté stable, et la replantation des herbages ont incité les grues à revenir. Par ailleurs, ce projet a permis la création d'emplois et d'améliorer les revenus en faveur de plus de 200 foyers locaux.

Le parc national de Tram Chim, le 2.000e site Ramsar dans le monde, est une priorité pour la province de Dong Thap en termes de conservation de ses 57 ressources génétiques de huit espèces végétales rares, 17 espèces de poissons et 32 espèces d'oiseaux aquatiques. Il compte actuellement 130 espèces de plantes, dont huit bénéficiant d’une priorité absolue, figurant dans le Livre Rouge du Vietnam. Il possède également 130 espèces de poissons, dont 17 rares et de nombreuses autres d’une grande valeur économique, ainsi que 231 espèces d'oiseaux d'eau, dont 32 prioritaires. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres