Le chant Xoan de Phu Tho. Photo: VNA

La province de Phu Tho (Nord), en partenariat avec l'Institut de la musique, a organisé le 8 octobre dans la commune de Kim Duc, ville de Viet Tri, un spectacle pour présenter le chant Xoan (chant printanier) aux experts étrangers venus de Thaïlande, des Philippines, de Malaisie, du Myanmar, du Laos, de République de Corée, du Cambodge et d'Indonésie.

Cette activité a permis de présenter au monde le chant Xoan à l'occasion de la Conférence sub-régionale sur la préservation des patrimoines culturels immatériels en Asie du Sud-Est 2015 .

Vanessa Achiles, de l'UNESCO ​à Bangkok, a estimé que le gouvernement vietnamien faisait beaucoup d'efforts pour conserver le chant Xoan. Le plan d'action du Vietnam a réussi, contribuant à introduire le chant Xoan dans la Liste des patrimoines culturels immatériels de l'humanité à sauvegarder d'urgence de l'UNESCO.

Dans la province de Phu Tho où se trouvent les vestiges des rois Hung, fondateurs de la nation vietnamienne, le chant Xoan est entré dans les mœurs.

A l'arrivée du printemps, à l'occasion du Nouvel An ou lors des fêtes villageoises, artistes et amateurs chantent pour honorer les rois fondateurs Hùng, les génies tutélaires des villages, la nature, la vie et le travail. Au-delà de leur chant se dégage encore leur aspiration à bénéficier d'une météo favorable aux cultures et des moissons abondantes. -VNA ​