Jakarta (VNA) – Près de 580 pêcheurs vietnamiens ont été arrêtés jusqu’à présent par l’Indonésie pour violation des eaux territoriales indonésiennes en exerçant leur activité, a fait savoir l’ambassade du Vietnam en Indonésie, citant les chiffres indonésiens.
 
Des pêcheurs vietnamiens détenus sur l’île de Tanjung Pinang, en Indonésie. Photo : VNA
Ces pêcheurs ont été interpellés à bord de 72 bateaux de pêche et sont détenus sur divers îles de l’Indonésie, mais le service consulaire de l’ambassade du Vietnam a estimé que des bateaux figurant sur des listes indonésiennes auraient utilisé de fausses plaques d’immatriculation.

Au total, 328 pêcheurs arrêtés sont originaires de la province de Bà Ria-Vung Tàu, 62 de la province de Binh Dinh, 58 de la province de Khanh Hoa, 66 de la province de Tiên Giang, 44 de la province de Kiên Giang, 6 de la province de Phu Yên et 13 de la province de Binh Thuân.

L’ambassadeur du Vietnam en Indonésie, Hoàng Anh Tuân, a estimé en janvier dernier que la forte augmentation de la pêche illégale est due à la gestion inefficace et à la sensibilisation insuffisante auprès des pêcheurs sur les zones maritimes autorisées.
 
Des pêcheurs vietnamiens arrêtés remis au Vietnam, à l’aéroport international Soekarno-Hatta, Photo : VNA
 
L’ambassade du Vietnam a recommandé aux proches des pêcheurs arrêtés, dès qu’ils sont informés des faits, de collaborer avec le service des affaires extérieures dans leur localité pour achever rapidement les procédures s’y rapportant.

L’Indonésie est engagée depuis des mois dans une lutte acharnée contre la pêche illégale.  De nombreux bateaux étrangers pris en train de pêcher illégalement ont été coulés - après évacuation des équipages, dont certains ont été explosés de manière spectaculaire en public.

Des bateaux de pêche de plusieurs pays,  dont la Chine, la Thaïlande, le Vietnam, les Philippines et la Malaisie, ont déjà été envoyés rejoindre le fond, et leurs équipages envoyés en prison dans le cadre de cette campagne. – VNA