lundi 21 août 2017 - 08:04:10

Preah Vihear : le Cambodge sera présent à la séance de la CIJ

Imprimer

Le vice-Premier ministre et ministre cambodgien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Hor Namhong, participera à la séance d'interprétation ouverte de la Cour internationale de Justice (CIJ) sur le litige du temple de Preah Vihear entre ce pays et la Thaïlande.

"Cette séance d'interprétation, qui aura lieu les 30 et 31 mai à La Haye (Pays-Bas), se concentrera sur les mesures de préservation du temple de Preah Vihear", a annoncé jeudi le ministère cambodgien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Cette séance est organisée selon la demande cambodgienne du 28 avril dernier de rendre claire la décision de la CIJ prise en 1962 à propos de cet ancien temple. Phnom Penh avait également demandé à la CIJ d'avancer des mesures de conservation du temple.

Le ministère cambodgien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale avait déclaré le 29 avril que le Cambodge considérait l'application des mesures de conservation du temple de Preah Vihear comme une action nécessaire pour établir un cessez-le-feu durable entre les deux pays dans le litige frontalier, ce qui permettra d'éviter de nouvelles effusions de sang tout en protégeant le temple.

Le temple de Preah Vihear date du XIe siècle. Le classement par l'Unesco en 2008 avait ravivé les tensions, sachant que selon une décision de la Cour internationale de Justice de 1962, les ruines de cet édifice relève de la souveraineté du Cambodge. Le problème est que la Thaïlande contrôlent ses principaux accès et les deux pays revendiquent une zone de 4,6 km² en contrebas de l'édifice qui n'a pas été délimitée. Depuis, les deux parties ont envoyé des forces militaires le long de la frontière et les affrontements sporadiques qui ont éclaté ont causé la mort de soldats et de civils des deux camps.

Lors de la 5e conférence des ministres de la Défense de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est à Jakarta (Indonésie) tenue la semaine dernière, le ministre thaïlandais de la Défense, Prawit Wongsuwan, et son homologue cambodgien Tea Banh sont parvenus à un accord sur l'organisation d'une réunion du Comité général sur les frontières (CGF) entre les deux parties. Cette réunion aura lieu suite au déploiement d'une mission de supervision dans la zone de litige.

La mission de supervision en question inclut neuf inspecteurs de Thaïlande, du Cambodge et d'Indonésie. Cependant, cette mission ne se rendra pas sur la zone de litige de 4,6 km² à proximité du temple de Preah Vihear. - AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres