samedi 19 août 2017 - 01:32:14

Pour un développement remarquable du tourisme de Binh Dinh

Imprimer

Bien que recélant de grands potentiels, la province de Binh Dinh (Centre) n’attire que peu l’attention des touristes. La coopération avec Hanoi et plusieurs villes et provinces du pays pourrait bien changer les choses pour faire figurer le nom de Binh Dinh sur la carte du tourisme vietnamien.

Situé sur le littoral du sud du Centre avec 134 km de côtes, Binh Dinh a déjà accordé des priorités et privilèges à l’investissement dans la création et l’exploitation de lignes maritimes, de zone d’écotourisme, ou encore au développement de sports comme les rollers de sable, la plongée et autres sports nautiques.

Une région riche de culture

Outre ses ressources naturelles abondantes, Binh Dinh est aussi un haut-lieu de la culture Cham, du théâtre classique Tuông, le pays natal de grands poètes vietnamiens comme Hàn Mac Tu, Xuân Diêu, Chê Lan Viên, ainsi que du héros Nguyên Huê - et ses deux frères, connus sous le nom de Tây Son, monté sur le trône sous le nom dynastique de Quang Trung après avoir vaincu en une campagne-éclair les envahisseurs chinois Qing, car, il faut le savoir, Binh Dinh est aussi une terre ancestrale des arts martiaux

Côté tourisme, le vice-président du comité populaire provincial Ngô Dông Hai a exposé que « la croissance annuelle du nombre de touristes est en moyenne de 21% durant la période 2011-2015 et, cette année, nous comptons recevoir la visite de 2,5 millions de touristes et réaliser un chiffre d’affaires de 1.000 milliards de dôngs». «La plupart de nos visiteurs viennent de Hanoi, d’Hô Chi Minh-Ville et des provinces du Tây Nguyên (Hauts plateaux du Centre), mais les étrangers sont de plus en plus nombreux aussi».

Néanmoins, le secteur du tourisme de Binh Dinh n’a pas encore réellement décollé du fait de la faiblesse des orientations globales dans l’exploitation de ses ressources.

«Devant cette situation, il est nécessaire pour la province de créer un label comme «Quy Nhon, ville de tourisme», en tout cas un label présentant une originalité particulière afin de frapper l’esprit des touristes potentiels», déclare le docteur Trân Du Lich.

D’après lui, Binh Dinh doit aussi donner une priorité à la construction de resort sur la plage de Quy Nhon pour exploiter les points forts naturels de la province.

De bons signes

Depuis 2014, Binh Dinh suit sa stratégie de développement du tourisme. À ce titre, elle organise chaque année des programmes de promotion de son tourisme, et profite de l’expérience des spécialistes et voyagistes pour mieux communiquer.

Le vice-président permanent de l’Association touristique de Hanoi, Mme Trinh Thi My Nghê, estime que le nombre de personnes de Binh Dinh visitant Hanoi, et réciproquement, augmente de plus en plus après trois années de coopération entre ces deux localités.

Depuis la fin du mois d’avril dernier, la compagnie à bas prix VietJet Air a ouvert une ligne directe Hanoi-Quy Nhon exploitée par sept vols par semaine. Une bonne opportunité pour inciter les touristes à aller à Quy Nhon. En outre, l’Office de l’aviation civile du Vietnam élabore actuellement des politiques pour inciter les compagnies aériennes domestiques à ouvrir des vols à destination de l’aéroport Phù Cat de Binh Dinh.

Par ailleurs, l’entrée en service de zones touristiques et de resort haut de gamme situés sur le littoral de Quy Nhon promet un plus bel avenir au tourisme de cette province. -CVN/VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres