dimanche 20 août 2017 - 03:47:57

Pour répondre à la demande en électricité du futur

Imprimer

Le Vietnam prend des mesures stratégiques pour répondre à sa demande croissante en énergie, garantir la sécurité énergétique et le développement durable, a déclaré le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce, Cao Quoc Hung.

Selon le plan d'aménagement de l'électricité VII, le Vietnam continuera de privilégier le développement des centrales hydroélectriques pour porter la capacité totale actuelle de 14.000 MW à 21.300 MW d'ici l'an 2020. Le pays étudie le fonctionnement de stations à transfert d'énergie par pompage pour porter leur puissance cumulée à 2.400 MW en 2020, puis à 5.700 MW en 2030.

Le Vietnam accélère la mise en exploitation des petites et moyennes centrales hydroélectriques et développe un marché de l'électricité ouvert à la concurrence, parallèlement à la diversification des moyens d'investissement et de commerce.

Lors d'un séminaire récemment organisé à Hanoi sur l'hydroélectricité et la réforme du marché de l'électricité du Vietnam, les experts norvégiens ont fait grand cas des potentiels des centrales hydroélectriques et de la gestion du marché de la part du Vietnam.

La Norvège souhaite coopérer avec le Vietnam en la matière et le soutenir dans la formation des ressources humaines pour la gestion de ces centrales, les finances, la garantie de la sécurité des barrages.

La Norvège projette d'investir massivement dans le réseau de centrales hydroélectriques vietnamien et souhaite que le pays instaure un marché ouvert à la concurrence et transparent.

Selon Dinh The Phuc, directeur adjoint du Département de réajustement de l'électricité du ministère de l'Industrie et du Commerce, le modèle de marché de vente en gros de l'électricité sera appliqué à titre expérimental pour la période 2015-2017.

Dans cette optique, le groupe Electricité du Vietnam (EVN) a créé trois compagnies générales de distribution d'électricité qui fonctionnent de façon indépendante. Il faudra disposer d'un mécanisme d'action simple et transparent pour faciliter la participation des investisseurs sur ce marché. Il faudra insister sur la sécurité énergétique durant la période où le marché ouvert à la concurrence sera mis en place.

Selon E. Kirkeby Garber, vice-président chargé de l'Asie du Sud-Est du Groupe norvégien SN Power, le gouvernement vietnamien devra bien réguler l'offre et la demande en électricité s'il veut atteindre une croissance annuelle de 15 % en termes de production.

L'objectif de tripler la capacité de production d'électricité en 2020 du Vietnam constitue un grand défi, a-t-il estimé.

A présent, les centrales thermiques se développent rapidement mais la dépense en énergies fossiles au service de leur fonctionnement est énorme. Il faudrait s'orienter vers le développement des énergies renouvelables (hydroélectricité incluse) pour développer ce marché de l'électricité ouvert à la concurrence et parvenir à cet objectif, a-t-il précisé. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres