mardi 23 mai 2017 - 00:16:53

Pour mieux améliorer la sécurité alimentaire

Imprimer

En 2017, les organes et les localités renforceront l'hygiène alimentaire surtout dans le secteur de l'agriculture. Photo : Duong Ngoc/VNA/CVN
Hanoi (VNA) - En 2017, les administrations et les localités renforceront le contrôle des commerçants, notamment des vendeurs de produits agricoles et aquatiques. La sanction de l’usage de substances interdites ou d’antibiotiques sera plus sévère.

Tel est l’annonce du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong, faite lors de la conférence en ligne sur le déploiement de l’Année de pointe pour l’hygiène alimentaire dans le secteur de l’agriculture, récemment tenue à Hanoï.

L’année 2016 a été choisie comme l’«Année d’action pour la sécurité alimentaire dans le secteur de l’agriculture». L’inspecteur en chef du ministère Nguyên Van Viêt a indiqué qu’«en 2016, le marché des marchandises au service de l’agricuture pourrait connaître des difficultés. L’apparition croissante de produits contrefaits ou prohibés a également entravé les contrôles d’origine et de qualité des produits».

Concernant les sanctions, les administrations et les provinces ont inspecté plus de 29.000 établissements de production d’engrais et de produits antibiotiques pour l’élevage. Environ 3.800 infractions à la réglementation en matière de sécurité alimentaire ont été sanctionnées, avec un montant total d’amendes de 22 millions de dôngs. Concernant la production et la vente de produits agricoles et aquatiques, les localités ont contrôlé plus de 21.000 établissements.

Comme Hanoï, Hô Chi Minh-Ville privilégie le développement et l’agrandissement des zones de culture, notamment maraîchères, aux normes de bonne pratique agricole VietGap. En suite d’inspections rigoureuses, le nombre d’infractions a baissé nettement. La ville a également coopéré avec 18 localités pour l’approvisionnement de ses 12 millions d’habitants en produits agricoles et aquatiques.

«Le plan de 2017 porte sur le renforcement de la sécurité alimentaire, en particulier la diminution des résidus de substances chimiques afin d’assurer une meilleure hygiène alimentaire et développer les exportations», a affirmé le ministre Nguyên Xuân Cuong. -CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres