Le secteur industriel du Vietnam doit faire face à défis majeurs, dont une industrie auxiliaire ​peu développée. Photo : internet

Hanoi (VNA) - L’industrie a un rôle capital dans le développement économique national en cette période d’intégration profonde du Vietnam au monde.

Raison pour laquelle l’exportation de manière durable de produits industriels a une importance significative pour le développement de ce secteur et, plus généralement, de toute l’économie nationale. 

Ces dernières années, l’industrie s’est affirmée comme l’un des piliers de l’économie nationale, avec une croissance élevée de son chiffre d’affaires à l’export. Lors de ces 9 premiers mois de l’année, les exportations de ce secteur ont représenté près de 80% des exportations nationales, notamment téléphones et accessoires, confection, chaussures et sandales, ordinateurs, produits électroniques et pièces détachées. 

Ces bons résultats sont dus, pour l’essentiel, à l’augmentation croissante de l’IDE dans l’industrie, et à la poursuite du processus rapide d’industrialisation et de modernisation du pays. 

Toutefois, ce secteur doit faire face à des défis majeurs, à commencer par la concurrence de plus en plus vive des entreprises étrangères au fur et à mesure de l’entrée en vigueur des accords commerciaux auxquels le Vietnam est partie, une industrie auxiliaire sous-développée ainsi qu’un manque de ressources humaines bien formées.

En vue d’accélérer les exportations de produits industriels, le gouvernement a déjà pris des politiques pour soutenir l’industrie auxiliaire, considérée comme un segment essentiel de l’industrie nationale. 

Par ailleurs, l’identification des secteurs industriels devant faire l’objet d’une priorité dans leur développement, la diversification des produits d’export, le développement des débouchés, la formation des ressources humaines dans les hautes technologies, ainsi que la simplification des formalités administratives… ont été mises en œuvre et ont abouti à de bons résultats préliminaires.

À noter que le gouvernement a exigé des ministères et des organes concernés de renforcer la communication sur les accords de libre-échange où le Vietnam est impliqué, en particulier de leurs dispositions, afin que les entreprises en maîtrisent les tenants et aboutissants, et revoient leurs plans de production et d’export en vue d’une bonne adéquation à la réalité de l’intégration au monde du Vietnam. -CPV/VNA