Le colloque « UE-Vietnam : porter les liens commerciaux à une nouvelle hauteur » en Belgique. Photo : VNA

Bruxelles (VNA) - Un colloque sur les relations économiques et commerciales entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam a eu lieu le 27 avril au siège du Parlement européen (PE) à Bruxelles, capitale de la Belgique.

Placé s​ous le thème « UE-Vietnam : porter les liens commerciaux à une nouvelle hauteur », ce colloque a été organisé par le groupe des députés d'amitié ​UE-Vietnam, l’ambassade du Vietnam en Belgique et l’Institut européen des études asiatiques (EIAS).

Outre l’ambassadeur, chef de la ​mission du Vietnam auprès de l’UE, Vuong Thua Phong, et le conseiller d’ambassade chargé des affaires commerciales, Nguyen Canh Cuong, l’événement a vu la participation de députés européens, de chercheurs, et d'entrepreneurs belges.

Les délégués ont concentré leurs discussions sur ​les perspectifs​ et intérêts de l’accord de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA) qui sera bénéfique aux entreprises des deux parties. Selon eux, les relations économiques​ et commerciales Vietnam-UE constituent un modèle de développement​ de succès.

En août 2015, le Vietnam et l’UE sont ​parvenus à un accord sur l’EVFTA après plus de 2 ans et demi de négociations. L'EVFTA pourrait faire augmenter la valeur à l’export du Vietnam vers l’UE de 4%  chaque année et celle de l’UE vers le Vietnam, de plus de 3%.

Avec l'accord de libre-échange (ALE) avec Singapour en 2014, il s’agit du 2e ALE entre l’UE et un pays d’Asie du Sud-Est. Il s’agit d’une ​base pour s'orienter vers l’objectif d’un ALE intégral avec tout le bloc de l’ASEAN.

Lors de la séance plénière ​de décembre 2015, le Parlement européen ​a approuvé à l’unanimité  l’accord de partenariat et de coopération (APC) ​avec le Vietnam. Cet accord ​aider​a les compagnies européennes ​à renforcer leur présence ​sur un marché vietnamien de plus de 90 millions de consommateurs.

​Lors d'une interview accordée au correspondant de l'Agence vietnamienne d'information (VNA), le Baron de Grand Ry, consul honoraire du Vietnam en Belgique, a tenu en haute estime les perspectifs apportées par l’EVFTA notamment dans le contexte où la croissance économique du Vietnam a atteint  près de 7% en 2015. L’UE va renforcer ses exportations au Vietnam d'articles industriels, de produits pharmaceutiques et chimiques. De son côté, le Vietnam accélère ses exportations ​de produits agricoles, aquatiques, de café…

A cette occasion, David Camroux, chercheur du Centre des recherches internationales (CERI) et enseignant à Sciences Po Paris, a souligné que ce colloque témoignait de l’importance du Vietnam pour l’Europe. D’après lui, l’EVFTA contribuera à renforcer les liens économiques​ et commerciaux entre le Vietnam et l’UE. En outre, le Vietnam doit réformer davantage son économie, ​rehausser les droits de ses travailleurs.

​Pour l’UE, le Vietnam n’est plus un pays en voie de développement mais un nouveau pays industrialisé, un « grand tigre » en Asie. Ce qui oblige l’UE de faire davantage attention à ses liens économique​ et commerciaux avec le Vietnam, a-t-il conclu. -VNA