Une rizière dans la province de Bac Liêu (Sud). Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le Vietnam a exporté 6,568 millions de tonnes de riz en 2015 pour une valeur de 2,68 milliards de dollars, soit une hausse de 4% en un an.

L'information a été communiquée par l’Association des vivres du Vietnam (VFA) lors de la conférence-bilan de ses activités de 2015 et de ses orientations pour 2016, organisée le 14 janvier dans la mégapole du Sud.

Selon le rapport rendu public, la valeur des exportations nationales de riz a connu une baisse de 4%, imputable à la chute du cours. Au niveau des marchés importateurs, il n’y a pas d’important changement par rapport à l’année précédente. L’Asie reste le premier débouché, avec 74,5% des parts de marché.

La Chine demeure le premier importateur de riz du Vietnam depuis quatre ans (34,3% du total, +6,1% en un an), suivi des Philippines, de l’Indonésie, de la Malaisie et de Hongkong (Chine).

Le marché africain représente 13,8% du total (+13% en un an),  le marché américain, 7%.

Lors de la conférence, la VFA a adopté les orientations d’exportation pour 2016. Les entreprises exportatrices sont appelées à coopérer dans la production afin d’aider les paysans à améliorer la qualité du riz conformément à la demande du marché.

À l’échelle nationale, Huynh Minh Huê, secrétaire général de la VFA, a demandé au ministère de l’Agriculture et du Développement rural de promulguer un code normatif du riz de qualité, notamment du riz parfumé. Sur cette base, les organismes compétents pourront répertorier lequel sera exporté, tout en s’orientant vers l’élaboration d’un label vietnamien de riz haut de gamme. -CVN/VNA