Le consulat du Canada à Hô Chi Minh-Ville a annoncé le 8 août que le Canada accorderait, dans le cadre de son programme d’encouragement au commerce, plus de 13 millions de dollars à des projets d’aide des salariés les plus vulnérables pour réussir leurs affaires en Asie du Sud-Est.

Le Canada accordera plus de 13 millions de dollarsà des projets d’aide des salariés les plus vulnérablesen Asie du Sud-Est. Photo : Lê Lâm/VNA/CVN
Selon la ministre du Commerce international, Chrystia Freeland, en partenariat avec l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), ce projet Canada - ASEAN alloue 11,9 millions de dollars sur cinq ans pour assurer un meilleur dialogue entre les petites et moyennes entreprises (PME) et les autorités afin de faciliter l’adoption de politiques propices au commerce et spécifiques aux PME dans chaque État membre de l’ASEAN, et créer un environnement plus favorable à ces entreprises dans la région.

Le Centre de recherche pour le développement international du Canada (CRDI) investira 1,7 million de dollars aux études cherchant à déterminer comment la participation aux chaînes de valeur peut favoriser la création d’emploi et améliorer les conditions de travail dans les secteurs de l’agriculture industrielle, de l’électronique et de l’habillement en Asie du Sud-Est. Beaucoup de ces secteurs emploient un grand nombre de travailleurs peu spécialisés, en particulier des femmes.

Le projet permettra soutiendra une étude conjointe sur les chaînes de valeur mondiales, et de créer un forum d’apprentissage pour les praticiens, les producteurs et les dirigeants sur la participation efficace aux chaînes de production mondiales, ce afin de déterminer comment celles-ci peuvent augmenter le nombre et la qualité des emplois.

Jean Lebel, président du CRDI a déclaré : «Notre projet appuiera les travailleurs peu spécialisés dans la région de l’ASEAN, c’est-à-dire, en majorité des femmes, qui occupent le plus souvent des emplois sans qualification, peu rémunérés et qui, de ce fait, n’ont qu’un accès limité à la formation, au crédit et à la propriété foncière». -CVN/VNA