Un des quatre magasins consacrés aux marchandises vietnamiennes à Phu Tho. Photo: VNA
Phu Tho (VNA) - Afin de proposer des produits de bonne qualité et bon marché aux habitants des régions reculées, Phu Tho a ouvert quatre magasins consacrés aux marchandises vietnamiennes.

Afin de développer le marché domestique tout en répondant concomitamment au mouvement «Les Vietnamien consomment vietnamien», la province septentrionale de Phu Tho a installé depuis la fin 2016 quatre points de vente pour les denrées vietnamiennes sous l’enseigne «La fierté des produits vietnamiens». Ces magasins sont répartis dans les districts de Thanh Son, Phù Ninh, Lâm Thao et Thanh Ba.

À l’heure actuelle, les marchandises parviennent aux habitants principalement par le biais des commerces traditionnels et des commerces de détail, mais aussi de manière intermédiaire - sans assurance et souvent plus coûteuse. La distribution directe des producteurs reste toutefois assez limitée. Par ailleurs, les fournisseurs et les grandes chaînes de supermarchés se concentrent majoritairement dans les grandes villes.

Ainsi, l’émergence de ces lieux de vente est accueillie favorablement aussi bien par les producteurs que par les consommateurs. Les produits vietnamiens peuvent parvenir facilement aux débouchés et les consommateurs peuvent acheter des produits authentiques de qualité et abordables. En effet, le prix de ces marchandises est souvent 5% à 20% moins cher comparé à celui des grandes surfaces.

Une initiative qui fonctionne bien

Dans les quatre points de vente à Phu Tho, la quasi-totalité des produits sont vietnamiens et à prix accessible pour les habitants ruraux. «Auparavant, je n’avais pas l’habitude d’introduire des marchandises vietnamiennes. D’une part, car ils étaient trop cher en raison de leur coût de production élevé. Et, d’autre part, car le revenu des habitants était très faible», raconte Nguyên Huu Loi, propriétaire du magasin de Loi Thuy, l’un des quatre magasins de produits locaux de la province de Phu Tho. Avant d’ajouter : «Néanmoins, le développement économique du pays de ces dernières années a permis d’améliorer grandement leurs conditions de vie. Grâce au soutien des médias, les consommateurs accordent de plus en plus d’importance à ces produits. Depuis que mon magasin est devenu un point de vente fixe, mes recettes ont fortement augmenté».

«Outre la distribution et la vente au détail des marques vietnamiens, ces points permettent de promouvoir et de vendre des spécialités de chaque localité», affirme Nguyên Quôc Tru, directeur adjoint du Service provincial  de l’industrie et du commerce. -CVN/VNA