Pham Thoai Tuyên, un habitant sur l’île de Ly Son, province de Quang Ngai (Centre), conserve de nombreux récits historiques et objets liés à la souveraineté du Vietnam sur l’archipel de Hoàng Sa (Paracel). La revue Vietnam Illustré de l’Agence vietnamienne d’information est allée à la rencontre de cet homme bien connu des chercheurs en histoire maritime et insulaire.

Informés que sa maison est un véritable petit musée avec plus d’un millier d’objets des îles de Ly Son et de Hoàng Sa (Paracel), lorsque nous l’avons rencontré, nous avons en fait réalisé que c’est lui le véritable musée. Un musée vivant. Pareil à un histoirien, Tuyên nous a expliqué les actions maritimes de nos ancêtres.


Une statue en bronze d'un soldat en mission à Hoàng Sa

En 1836, le roi Minh Mang envoya des bateaux prospecteurs à Hoàng Sa, chargés de poser des repères affirmant la souveraineté du pays sur ces îles. Son ancêtre faisait partie de cette mission. Les hommes ont mesuré les lignes maritimes, planté des arbres, recueilli des produits maritimes et, en particulier, installé des stèles frontalières à Hoàng Sa. Ceux qui sont décédés en mer pour garder l'île sont encore vérérés par leurs descendants. On peut toujours voir leurs tombes à Ly Son.

En conversant avec lui, nous avons compris que pour les gens de Ly Son, les îles et la mer sont leur chair et leur sang. Il a déclaré: «Autrefois déjà, nos ancêtres étaient conscients de l’importance de la mer et des îles dans le développement économique et la sauvegarde de la souveraineté du pays». Il a accumulé au fil des décennies de nombreux objets, certains très anciens, liés à son île, avec le désir de les transmettre aux générations futures.

Tuyên voudrait faire don de ses nombreux objets et lettres à des musées prestigieux, en vue d’une bonne conservation et d’une valorisation. Prenant dans ses mains un objet en ivoire de la lignée Pham, honorée par ses mérites dans l’histoire, il a confié: «Ly Son est une île lointaine, on ne peut comprendre pourquoi un tel objet rare est ici. En outre, il existe un document divinisé du roi Gia Long pour ceux qui ont conquis les îles Paracels de l'équipe de l’ancienne Flottille de guerre. Les certificats et les plaques d’identification restantes en sont témoins. Peut-être, Ly Son a tenu une position stratégique particulièrement importante dans l’histoire militaire maritime et insulaire du Vietnam».


Propriétaire d’une collection d’un millier d’objets des cultures de Sa Huynh et Cham, de milliers d’autres sur Hoàng Sa et Truong Sa, Pham Thoai Tuyên désire ardemment que ces témoignages de l’histoire maritime et insulaire de notre pays “donneront de la voix” et réaffirmeront au monde entier la souveraineté du Vietnam sur ces deux archipels.

Pham Thoai Tuyên en bref

Pham Thoai Tuyên est le descendant de la 5e génération de Pham Huu Nhât, commandant, chef de la flottille de Hoàng Sa. En 1836, obéissant à l'ordre du roi Minh Mang, il a dirigé les bateaux pour des enquêtes, des mesures et l’installation de repères de souveraineté sur l’archipel de Hoàng Sa (Paracel). Lors d’une mission aux Paracels, il est décédé et a été sanctifié par la dynastie des Nguyên. Son nom a aussi été donné à une île de l’archipel de Hoàng Sa. Dans l'histoire officielle, le grand mérite de Pham Huu Nhât a été d’affirmer la souveraineté du Vietnam sur l’archipel de Hoàng Sa. - VNA