lundi 21 août 2017 - 06:11:53

PetroVietnam poursuit sa mue et voit plus loin

Imprimer

Le secteur gazo-pétrolier participera à l'assurance de la sécurité énergétique nationale, une de quatre questions les plus importantes du pays ces prochaines décennies, a souligné samedi le vice-Premier ministre Hoàng Trung Hai.

Le Vietnam manquera d'énergie en 2020 et devra l'importer. Les préparatifs pour répondre à la demande nationale en la matière revêtent ainsi une importance stratégique pour le développement socioéconomique et la compétitivité du Vietnam, a-t-il indiqué lors d'une vidéoconférence consacrée aux tâches de 2013 du groupe national pétrogazier PetroVietnam..

Le vice-Premier ministre Hoang Trung Hai a demandé à PetroVietnam d'examiner, pour la présenter au Bureau politique, une vision à très long terme (100 ans) sur la base de l'évaluation des impacts du changement climatique. Dans la restructuration des entreprises, il faut améliorer leur efficacité d'administration ainsi que rehausser la productivité, a-t-il souligné.

L'année dernière, PetroVietnam a atteint une réserve de 48 millions de tonnes d'équivalent pétrole, dont 13 millions de tonnes exportés à l'étranger. Le secteur s'est fixé cette année les objectifs suivants : réserve de 35 à 40 tonnes d'équivalent pétrole, exploitation de 25,2 millions de pétrole, production de 13,85 milliards de kWh d'électricité, 1,52 million de tonnes d'azote, 5,76 millions de tonnes d'essence et pétrole de toutes sortes.

Les autres objectifs sont le bon fonctionnement de la rafinerie de Dung Quât, la mise en chantier de la raffinerie de Nghi Son et l'achèvement des formalités pour déployer le projet de complexe pétrochimique de Long Son. – AVI
Vos commentaires sur cet article ...
Autres