dimanche 20 août 2017 - 03:41:27

Peines de prison ferme pour "propagande contre l'Etat"

Imprimer

Le tribunal populaire de Long An a ouvert jeudi le procès en première instance de Dinh Nguyen Kha et Nguyen Phuong Uyen pour "propagande contre l'Etat de la République socialiste du Vietnam". 

Dinh Nguyen Kha, né en 1988 et domicilié dans la ville de Tan An de la province de Long An (Sud), a été condamné à 8 années d'emprisonnement ferme, auxquelles s'ajoute une précédente peine non exécutée de deux ans de prison d'une autre affaire de "coups et blessures avec préméditation".

Nguyen Phuong Uyen, née en 1992 et étudiante de 3e année de l'Université des technologies de l'agroalimentaire de Hô Chi Minh-Ville, domiciliée dans la commune de Ham Tri du district de Ham Thuan Bac de la province de Binh Thuan (Centre), a été condamnée à six années d'emprisonnement sans sursis.

Toutes ces peines sont assorties d'une peine complémentaire de trois ans de résidence surveillée à l'issue de l'exécution des premières.

Selon le réquisitoire du Parquet populaire de Long An, en avril et mai 2012, Dinh Nguyen Kha et Nguyen Phuong Uyen ont fait connaissance sur Facebook avec Nguyen Thien Thanh, membre de "Tuoi tre yeu nuoc" (La jeunesse patriotique), une organisation réactionnaire contre l'Etat de la République socialiste du Vietnam. Cet homme qui habite en Thaïlande les a invités par la suite à se joindre à cette organisation.

Dinh Nguyen Kha et Nguyen Phuong Uyen ont rédigé, recelé et diffusé des documents contre l'Etat de la République socialiste du Vietnam. En août 2012, ils ont accroché des banderoles et des drapeaux de l'ancien régime (République du Vietnam) dans des lieux publics de la ville de Tan An (Long An) et de la commune de Ham Tri, district de Ham Thuan Bac (Binh Thuan). Ils ont pris des photographies qui ont été envoyées à Nguyen Thien Thanh pour qu'il les publie sur le site de "Tuoi tre yeu nuoc". Le 10 octobre 2012, ils ont distribué des tracts sur l'autopont d'An Suong, commune de Ba Diem, district de Hoc Mon de Ho Chi Minh-Ville.

Ces actes ont été exécutés sous les directives de Nguyen Thien Thanh transmises par Internet. En août 2012, Dinh Nguyen Kha et Nguyen Phuong Uyen ont agi séparément, et le 10 octobre 2012, de connivence, pour la distribution de tracts sur l'autopont d'An Suong.

Ce faisant, Dinh Nguyen Kha et Nguyen Phuong Uyen se sont rendus coupables de "Propagande contre l'Etat de la République socialiste du Vietnam", prévue et réprimée par l'article 88, c, alinéa 1 du Code pénal de la République socialiste du Vietnam.

Dans cette affaire, Nguyen Thien Thanh ayant dirigé ces actes, est recherché par la police de Ho Chi Minh-Ville, d'autant qu'il est impliqué dans une autre affaire de "propagande contre l'Etat de la République socialiste du Vietnam" dans laquelle ses deux complices, Tran Vu Anh Binh et Vo Minh Tri, ont été jugés le 30 octobre 2012 par le tribunal populaire de Ho Chi Minh-Ville. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres