lundi 21 août 2017 - 11:52:16

Pêche hauturière à Quang Binh

Imprimer

Auparavant, les pêcheurs de Quang Binh utilisaient de petits bateaux ou des kouffas (bateau de forme circulaire) pour pêcher le long du littoral. Aujourd'hui, ils possèdent des navires puissants afin de pouvoir partir en haute mer.

De bon matin, le port de Nhat Le s’anime avec le retour des navires chargés de poissons, de crabes... Nguyen Van Ty, un pêcheur du hameau de Dong Duong (commune Bao Ninh), a partagé : « Cela faisait longtemps que nous n’avions pêché autant de poissons. Cette campagne va nous rapporter de 400 à 500 millions de dongs".

En parlant avec des propriétaires de navires, nous avons appris que les autorités locales s’intéressent beaucoup au développement de la pêche. Ils ont d'ailleurs décidé de la création de syndicats de la pêche dès 2012.

Nous sommes allés rendre visite au syndicat de Bao Ninh. M. Pham Dem, son vice-président, a indiqué que ces syndicats ont pour objet de soutenir les pêcheurs dans leurs recherches de nouvelles zones de pêche. Ils peuvent aussi accéder à des prêts préférentiels afin d’acheter de l'équipement. M. Pham Dem nous a montré l’embarcadère où les pêcheurs préparent leurs navires avant le départ. Nguyen Van Tuyen, un capitaine membre du syndicat de la pêche Bao Ninh : « En mai 2013, j’ai emprunté de l’argent pour acheter un navire de 90 CV qui coûtait 2 milliards de dongs. Chaque pêche, nous avons gagné de 300 à 400 millions de dongs par navire».

Aux alentours de la commune de Bao Ninh, de nombreux ateliers de transformation de produits aquatiques sont présents afin de préparer ceux-ci à l’exportation.

«Il y a 10 ans, on ne pouvait pas imaginer que notre région aurait un port», a partagé M. Dem. Inauguré en 2009, il est l’un des importants nœuds de communication entre le Nord et le Sud afin de favoriser les échanges entre localités. A cela s'ajoute la zone industrielle de Hon La qui fournit des services de logistique aux pêcheurs.

L’amélioration de l'équipement des navires permet d’augmenter les revenus des pêcheurs et donc de changer la physionomie du littoral. Nous avons eu la chance d’aller visiter la province Quang Binh pour témoigner de ces changements. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres