Hanoi (VNA) – Un colloque international sur la gestion, la prévention et le contrôle des arboviroses a eu lieu le 12 juin à Hanoi avec la participation d’environ 130 délégués du secteur de la santé dans et hors du pays.

S’adressant au colloque, le vice-ministre vietnamien Nguyên Thanh Long a estimé que le colloque ​était une bonne occasion pour les experts ​d'avancer des propositions d’envergure nationale et des mesures pour la prévention et la lutte contre la dengue et Zika.

Le virus Zika est transmis par piqûres de moustiques du genre Aedes aegypti et de moustiques tigres, qui peuvent aussi être porteurs de la dengue et du chikungunya. Si les symptômes du virus, semblables à la grippe et pouvant même passer inaperçus, sont généralement bénins, ce sont ses complications qui inquiètent.

Pour réduire la présence de moustiques à l’intérieur et autour de son habitation, il faut détruire les gîtes larvaires, c’est-à-dire les lieux de ponte du moustique. Photo: VNA

La dengue est une infection virale transmise par un moustique de la famille des Aedes. Cette infection provoque un syndrome de type grippal et peut évoluer à l’occasion vers des complications potentiellement mortelles, appelées dengue sévère.

Les symptômes varient selon l’âge et la condition physique du patient et apparaissent soudainement, après une période d’incubation de 5 à 8 jours : forte fièvre, maux de tête, éruption cutanée, nausée, vomissements, perte d’appétit, douleur derrière les yeux, douleurs musculaires et articulaires.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il n’existe pas à l’heure actuelle de traitement spécifique pour la dengue ou la dengue sévère, mais la détection précoce et l’accès à des soins médicaux adaptés permettent de sauver des vies en ramenant le taux de mortalité à moins de 1%.

La prévention et la maîtrise de la dengue reposent uniquement sur des mesures efficaces de lutte antivectorielle, incluant la protection personnelle, et la lutte chimique. – VNA