Séance de présentation de l'EVFTA devant le Parlement de la Wallonie. Photo: VNA.
Hanoï (VNA) - Le négociateur en chef de l'Union européenne (UE) pour l'Accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA), Mauro Petriccione, a ​mené le 19 janvier une séance de présentation de cet accord devant le Parlement de la Wallonie.

Côté vietnamien, Nguyên Canh Cuong, conseiller au commerce de l'Ambassade du Vietnam en Belgique, était présent.

Lors de la séance de travail, Mauro Petriccione a présenté la situation actuelle du développement socio-économique du Vietnam, ses atouts, ainsi que les avantages dont bénéficiera l'UE en signant ledit accord.

Il a précisé que les échanges commerciaux entre le Vietnam et la Belgique avaient atteint chaque année plus de deux milliards d'euros. "La Belgique est actuellement le 6​e partenaire commercial du Vietnam parmi les pays membres de l'UE", a-t-il ajouté.

Selon lui, le Vietnam est un marché potentiel et dynamique, se situant dans la région la plus dynamique du monde d'aujourd'hui. L'EVFTA - premier document signé par l'UE et un pays en développement - sera un accord global, équilibré, et bénéfique pour toutes les parties.

Le négociateur en chef de l'UE pour l'EVFTA a annoncé que le Vietnam avait fait des efforts pour réformer ses politiques administratives et sociales. Il s'est déclaré convaincu des bonnes perspectives de coopération entre l'UE et le Vietnam.

Après la présentation de Mauro Petriccione, les participants ont posé de nombreuses questions, concernant principalement la situation socio-économique du Vietnam et les bénéfices que l'accord devrait produire pour le monde des entreprises et les Européens.

Les séances d'explication aux parlements régionaux belges jouent un rôle important pour aider les participants à mieux comprendre l'EVFTA.

Mme Olga Zrihen, députée de la Wallonie, membre du Parlement de la Communauté française de Belgique, a partagé que les délégués de la Wallonie avaient généralement exprimé, dès le début des négociations, des avis positifs sur l'EVFTA.

Il s'agit de la troisième séance d'explication devant le Parlement européen Wallonie. Les prochaines auront lieu le 26 et 30 janvier. -NDEL/VNA