La statue des Oncles Hô et Tôn. Photo: VNA

Circonscrit par les avenues Trân Nhân Tông, Nguyên Dinh Chiêu, Dai Cô Viêt et Lê Duân, le parc Thông Nhât couvre plus de 50 ha. Cette oasis de fraîcheur est le plus grand espace vert de Hanoi. Visite guidée.

Le parc Thông Nhât, considéré comme le poumon vert de Hanoi, a été aménagé à partir de 1958 et inauguré en 1960. Outre sa fonction principale de satisfaire la demande des Hanoïens en matière de divertissement, le parc est né de la volonté d’unifier le Vietnam. Petit rappel historique : à cette époque, le pays était divisé en deux parties avec deux régimes politiques différents. Le parc a ainsi été nommé Thông Nhât (Réunification) pour exprimer l'espoir de réunification du peuple vietnamien.

Le parc Thông Nhât est également connu sous un autre nom : le parc Lénine. En avril 1980, pour le 110e anniversaire de la naissance de Vladimir Ilitch Lénine, le parc Thông Nhât a été rebaptisé parc Lénine. Mais depuis la création, rue Diên Biên Phu, d’un autre parc Lénine, le premier nommé a retrouvé son nom d'origine. Attention donc à ne pas confondre les deux.

Les plus de 50 hectares qu’il couvre offre un excellent terrain de jeu pour toutes sortes d’activités physiques et sportives. Le parc est couvert de pelouses luxuriantes et de fleurs colorées, le tout sous l’ombre bienfaitrice prodiguée par les nombreux arbres séculaires qui s’y dressent. Le parc Thông Nhât est particulièrement bondé pendant l’été, les gens tentant de trouver un tantinet de fraîcheur.

On y court et on y danse

Ce cadre bucolique permet de faire de sympathiques balades. Et pour se détendre, rien de mieux que le café au bord du lac Bay Mâu qui sert toutes sortes de rafraîchissements. L’établissement se trouve à proximité immédiate d'une péninsule où ont été érigées de grandes colonnes blanches. L’espace est orné de fleurs. Il est aussi possible de louer des pédalos.

Peut-être que la meilleure activité à faire au parc Thông Nhât est... d’observer celles des autres. Point de convergence de nombreux habitants de la capitale sans distinction d’âge, de sexe ou de classe sociale, certains habitués se prêtent à la pratique du jogging, de la gymnastique, de la danse, du Tai Chi, du yoga, mais aussi des arts martiaux et de la musculation. Pendant que d’autres préfèrent faire une promenade en amoureux, profiter de petits cafés en plein air ou pêcher, au milieu des adeptes de footbag ou de plumfoot qui s’en donnent à cœur joie. En bref, on y retrouve tout ce qui fait le sel de la capitale.

Le parc Thông Nhât est situé à côté du cirque de Hanoi, à environ 15 minutes en vélo du Vieux quartier. Il est facilement accessible grâce à ses trois portes donnant sur les axes Trân Quôc Toan, Lê Duân et Dai Cô Viêt.

Le grand lac Bay Mâu couvre 28 hectares. Ses deux îles : Thông Nhât (Réunification) et Hoà Binh (Paix) abritent des colonies de crabiers chinois, un petit échassier.

Chaque année, à l’occasion du Têt (Nouvel An lunaire) se tient un festival des fleurs où sont exposées d’innombrables variétés de fleurs et de plantes d’ornement de tous les coins du pays.

Le parc est ouvert de l’aube jusqu’à tard le soir. C’est l’endroit parfait pour toutes celles et ceux désirant retrouver un peu de quiétude dans cette jungle urbaine. -CVN/VNA