Phu Tho  (VNA) - Bercée par un relief des plus variés, la province septentrionale de Phu Tho compte une foison de sites historiques et touristiques captivants, idéals pour des visites, les loisirs de plein air ou, tout simplement, pour goûter à un repos bien mérité.

Une cérémonie en marge de la fête des temples des rois fondateurs Hùng à Phu Tho.

Les temples des rois fondateurs Hùng

Situé sur la montagne de Nghia Linh dans le district de Lâm Thao, l’ensemble des temples des rois Hùng fait partie d’un patrimoine historique et culturel important au niveau national. 

On y compte notamment Dên Ha (le temple aval) où Âu Co aurait donné naissance, selon la légende à une centaine d’enfants, qui seraient en fait les premiers Vietnamiens. D’autres lieux sont tous aussi importants pour l’histoire vietnamienne : Dên Trung (le temple central) où les rois Hùng venaient pour y discuter des affaires d’État, Dên Thuong (le temple en amont) destiné aux cultes du ciel et aux génies du riz. On y trouve également le temple dédié au génie Giong (Thanh Giong), qui a chassé les envahisseurs venus du Nord sous le règne du 6e roi Hùng. Enfin, il ne faut pas passer à côté du temple de Giêng où l’on retrouve le puit Ngoc (Gemme) où les deux filles du 18e roi Hùng, Tiên Dung et Ngoc Hoa, avaient pour habitude de s’y contempler et de se coiffer.

La fête du temple des rois Hùng, se tient le 10e jour du 3e mois lunaire, un événement pour exprimer toute la reconnaissance des Vietnamiens envers les monarques fondateurs du pays. Étant une cérémonie d’importance nationale, elle réunit des milliers de personnes venues visiter le site et rendre hommage à ces grands ancêtres.

Le marais d’Ao Châu à Ha Hoa

D’une superficie de 1.000 ha, dont 400 sont submergés, le marais d’Ao Châu, dans le district de Ha Hoa, est 'la baie de Ha Long' de Phu Tho.  Elle contient en fait une centaine d’îles couvertes par une végétation dense et variée. Le marais n’est jamais à sec, et abrite des espèces aquatiques telles que tortues, dont celles à épines. En outre, on y cultive aux alentours des arbres fruitiers, ce qui rend Ao Châu encore plus attrayant.

Ces marais constituent un excellent site touristique écologique pour les touristes vietnamiens et étrangers, en proposant des espaces tranquilles mais aussi des loisirs comme la pêche, l’escalade ou une simple promenade sur l’eau.

Le Parc national de Xuân Son

À 70 km au Sud-Ouest de la ville de Viêt Tri, Xuân Son est un parc national qui abrite plus de 300 espèces végétales, comme le Kormobionta, et des centaines d’animaux en tous genres. S’étendant sur 10.000 ha, Xuân Son compte en son sein des sites charmants comme les sources de Lâp, de Thang, des chutes et bien d’autres grottes. Il est considéré aujourd’hui comme une destination touristique à haut potentiel de Phu Tho.

La source thermale de Thanh Thuy

Située dans le district éponyme, Thanh Thuy prend sa source entre 35 et 100 m de profondeur. La température de l’eau oscille toujours entre 40°C et 57°C, des conditions idéales pour les baignades visant à redonner la santé ou soulager des maladies. 

Le site éco-touristique d’Ao Gioi – Suôi Tiên


Le site touristique Ao Gioi – Suôi Tiên est encore intact, très apprécié par les esprits aventureux.

Niché sur la montagne de Na (commune Quân Khê, district de Ha Hoa), le site d’Ao Gioi – Suôi Tiên (étang céleste – source féerique) envoûte les visiteurs par sa beauté intacte, son air pur et une température toujours clémente. De fait, la source de Tiên tire son origine de ladite montagne, qui est la plus haute du district, et offre toute une légion de chutes. L’une d’entre elles est d’une hauteur de 20 m, rendant le paysage spectaculaire.

On retrouve tout au long de la source des pierres reprenant des formes d’animaux, tels que l’éléphant, le tigre ou le dragon.

Ao Gioi – Suôi Tiên est une destination populaire auprès des habitants, appropriée pour le camping, se reposer et faire du trekking. -CVN/VNA