dimanche 20 août 2017 - 13:04:03

Pagayer pour une bonne cause

Imprimer

Fraîchement lancé à Hôi An, le ramassage d’ordures en kayak attire déjà l’attention du public, surtout les visiteurs de la ville. Photo : CTV/CVN
Quang Nam (VNA) - Outre la découverte de l’architecture et des spécialités locales, les visiteurs de la ville de Hôi An (province de Quang Nam) peuvent désormais vivre une nouvelle expérience qui consiste à naviguer sur la rivière de Hoài en kayak tout en nettoyant le paysage.

Depuis plus d’un mois, plusieurs jeunes et touristes étrangers se réunissent tous les samedis au port de Thuân Tinh dans le district de Câm Thanh afin de ramasser les ordures qui polluent la rivière Hoài. Cette opération a été proposée par l’agence de voyage Hôi An Kayak.

Selon Nguyên Van Long, directeur de l’agence, l’idée est survenue lorsqu’il s’est aperçu que la rivière était de plus en plus polluée par les déchets. Il a ainsi proposé une campagne de nettoyage de ces eaux destinées en grande partie aux touristes. «En naviguant sur la rivière, je me suis aperçu qu’il y avait trop d’ordures sur les berges. Cette initiative a alors été mise en place dans le but de rendre la rivière plus attrayante et de proposer une nouvelle expérience aux visiteurs. Quant aux habitants, nous souhaitons les faire prendre conscience du respect de l’environnement à travers cette idée», a confié Nguyên Van Long.

Le parcours est de 8 km et a pour point de départ le port. Les participants sont d’abord dirigés vers l’ancien quartier. Après être instruits sur les techniques de pagaie du kayak, ils reçoivent les équipements pour la collecte, tels que le gilet de sauvetage, sacs à ordures et l’épuisette.

À chaque excursion, un groupe de 10 à 20 personnes sont réunies. Deux employés les accompagnent pour charger des ordures ramassées et les transporter à la décharge. Actuellement, une quarantaine de kayak sont mobilisés pour cette activité.

Le tarif est de 10 dollars pour les étrangers. Cette somme est principalement consacrée à l’achat de sacs, à la location des équipements et à la rémunération des employés.

Une opération à succès

Cette initiative est appréciée aussi bien par les étrangers que par les vietnamiens. «J’ai visité beaucoup de pays dans le monde. Une fois arrivée au Vietnam, j’ai remarqué que de nombreux déchets étaient jetés dans les rivières. J’espère que de telles opérations seront intensifiées afin que l’environnement soit mieux protégé», a partagé Clayton Hornbaker, un touriste américain après avoir vécu cette expérience.

Nguyên Van Hung, étudiant à l’Université de FPT à Dà Nang, est étonné de la quantité d’ordures que ses coéquipiers et lui ont ramassés. Un bon nombre de sacs de toile de jute ont été remplis pour contenir tous les déchets qu’ils ont repêchés. «Cette activité est vraiment intéressante et instructive. Elle me permet d’apprécier le paysage tout en faisant un bon geste», a-t-il confié. -CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres