Crédit photo: Yonhap

Le forum mondial des sciences et des technologies 2015 a débuté le 19 octobre dans la ville de Daejeon, au Centre de la République de Corée.

Placé sous le thème « Créer notre futur commun par le biais des sciences, des technologies et de l’innovation », l’événement quinquennal voit la participation d’environ 3.000 officiels et experts de 57 pays, territoires et de 12 organisations internationales, dont des délégués de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et de l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN).

Son objectif est d’aider et de guider la communauté internationale vers une croissance économique durable ainsi qu’améliorer la qualité de vie par le biais de l’innovation technologique pour réduire les écarts entre nations et régions.

Le Premier ministre sud-coréen Hwang Kyo-ahn a affirmé que le monde faisait face au changement climatique et à autres défis tels que la pénurie d’énergie, l’apparition de nouvelles épidémies, qui devraient être réglés par les sciences et technologies. Il a souligné que les sciences et les technologies étaient non seulement un moyen au service du développement économique, mais jouaient aussi un rôle important dans l’amélioration de la vie de l’homme et ses activités culturelles.

Selon l’agenda, les 20 et 21 octobre, l’OCDE organisera une réunion ministérielle avec la participation des délégués des pays membres de l’ASEAN afin de discuter de l’application des sciences et technologies dans la vie quotidienne, vers une croissance durable et inclusive. Après cette réunion, les délégués rendront publique le 21 octobre la Déclaration de Daejeon. –VNA