Le Festival de «don ca tài tu» de Hô Chi Minh-Ville est un espace d’expression artistique intéressant pour la préservation de cet art.


Hô Chi Minh-Ville (VNA) - Plus de 300 artistes venus de 24 clubs de «don ca tài tu» (chant des amateurs) de Hô Chi Minh-Ville se sont réunis le 16 mai au Centre culturel de la ville, pour participer au festival de «don ca tài tu» de Hô Chi Minh-Ville 2017 dans le cadre du prix «Lotus d’or».

Cet événement s’inscrit dans le cadre des activités en l’honneur du 127e anniversaire de la naissance du Président Hô Chi Minh (19 mai), avec des chansons glorifiant le Parti, le Président Hô Chi Minh, les héros nationaux, les forces armées dans la lutte pour la libération du pays.

S’exprimant lors de l’ouverture, le vice-directeur du Centre culturel de Hô Chi Minh-Ville, Trân Thanh Binh, a fait savoir que le «don ca tài tu» du Nam Bô avait une forte vitalité dans la vie spirituelle des Vietnamiens trois ans après sa reconnaissance par l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture) en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Au cours de ces dernières années, Hô Chi Minh-Ville a fait de son mieux pour préserver et valoriser la richesse de cet art", a-t-il ajouté.

Selon lui, le festival est l’une des activités remarquables pour la création d’un espace d’expression artistique et une opportunité pour les artistes d’échanger et d’améliorer la qualité du mouvement du «don ca tài tu» dans cette localité. -NDEL/VNA