Le Dialogue politique de haut niveau de l'APEC 2017 sur le tourisme durable à Quang Ninh. Photo: VNA

Quang Ninh (VNA) - Le Dialogue politique de haut niveau du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) 2017 sur le tourisme durable s’est ouvert le 19 juin dans la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord), sous la présidence du ministre vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyen Ngoc Thien.

L'événement réunit environ 150 délégués venus des économies membres de l'APEC et des orateurs des organisations internationales telles l'Organisation mondiale du tourisme (UNWTO), l'Association internationale du transport aérien (IATA), l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN)...

Dans son discours d’ouverture, le ministre vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyen Ngoc Thien, a déclaré que le tourisme était un des facteurs clés de la coopération entre les économies membres de l'APEC.

Le ministre vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyen Ngoc Thien (centre) au dialogue. Photo: VNA


"L’événement est une bonne occasion pour les économies membres de l’APEC de partager des expériences et d’avancer des mesures pour intensifier la coopération et l’intégration dans la région, notamment dans le développement durable du tourisme", a-t-il souligné.

"Le Dialogue politique de haut niveau de l’APEC sur le tourisme durable est une initiative du Vietnam, en tant que pays hôte de l’APEC en 2017, révélée lors de la première conférence des hauts officiels de l'APEC (SOM 1) organisée en février dernier dans la ville de Nha Trang, province de Khanh Hoa (Centre). Il s’agit d’une activité pour célébrer l’Année internationale du tourisme durable pour le développement de l'ONU. Il vise à chercher des mesures efficaces pour le développement durable du tourisme au sein des économies membres", a-t-il ajouté.

Lors de cet événement, les délégués écouteront des interventions et se pencheront sur le développement durable du tourisme dans le contexte de la globalisation. Ils adopteront la Déclaration sur le développement durable du tourisme, qui soulignera les orientations de développement et de coopération ces prochaines années.

Créé en novembre 1989, l’APEC regroupe maintenant 21 économies membres que sont l'Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, la Chine, Hong Kong (Chine), l'Indonésie, le Japon, la République de Corée, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Pérou, les Philippines, la Russie, Singapour, Taïwan (Chine), la Thaïlande, les États-Unis et le Vietnam, qui représentent ensemble 39% de la population mondiale, 59% du produit intérieur brut (PIB) mondial et 48% du commerce mondial.

La coopération entre les membres de l'APEC dans le secteur du tourisme a débuté officiellement en 1991 avec la création du groupe de travail du tourisme (TWG). Ces dernières années, ses économies membres mettent toujours l’accent sur la coopération dans le tourisme.

Selon l'UNWTO, les économie membres de ​cette entité ont accueilli, en 2015, plus de 396 millions de touristes étrangers, représentant 33% de l'afflux total touristique mondial.

En 2016, les membres de l’APEC ont attiré environ 415 millions de visiteurs, soit une croissance de 6,1% en glissement annuel. Cela leur a permis de contribuer 1.300 milliards de dollars au PIB des pays qu'il réunit, de créer 67 millions de nouveaux emplois et de contribuer à 4,9% des exportations dans la région. Les économies membres ont fixé l’objectif d’accueillir 800 millions de touristes internationaux en 2025.

Le Vietnam est devenu membre de l’APEC en 1998. Le pays a organisé avec succès l’APEC 14 en 2006, qui a adopté la Déclaration de Hoi An sur la promotion de la coopération touristique de l'APEC.

En 2017, le Vietnam assume le rôle de pays hôte de l’Année de l’APEC 2017 dont le thème est «Créer un nouveau moteur et bâtir ensemble un avenir commun». L’année de l’APEC 2017 compte 20 grandes activités et 159 réunions qui se tiendront dans huit villes et provinces, offrant aux entreprises vietnamiennes des opportunités de trouver de nouveaux partenariats avec des entreprises étrangères et de s’intégrer plus profondément à des chaînes de production mondiales. – VNA