Hanoi (VNA) – Le dialogue multipartite sur l’APEC ​en 2020 et ​le futur a commencé officiellement le 16 mai à Hanoi, en présence du président Trân Dai Quang.

Organisé pour la première fois sur une initiative du Vietnam prise dans le cadre de la deuxième réunion des hauts fonctionnaires de l'APEC (SOM 2) et de ses réunions connexe en cours à Hanoi, ce dialogue ​est consacré aux mesures ​de promotion de l’achèvement des Objectifs de Bogor en 2020 et les périodes suivantes afin de construire une Vision de l’APEC pour l'après 2020.

 

Le président Trân Dai Quang prend la parole lors dialogue multipartite sur l'APEC vers 2020 et l'avenir, le16 mai à Hanoi. Photo : VNA

 

S’adressant lors de la cérémonie d’ouverture, le président Trân Dai Quang a affirmé que la participation d’un bon nombre des représentants des parties concernées, ​telles que gouvernements, entreprises, femmes et jeunes, a une signification importante pour la construction du futur de l’APEC.

Le Vietnam est très heureux d'être le pays hôte de l’APEC pour la deuxième fois, contribuant au développement du forum économique de premier rang de l’Asie-Pacifique qui représente 39% de la population mondiale, 57% du PIB mondial, et 49% du commerce mondial, a-t-il souligné.

Le dirigeant vietnamien a estimé que la clé du nouveau succès de l’APEC est de p​lacer la population et les entreprises au coeur du développement.

Il faut promouvoir un développement durable, inclusif et innovant, ​mener à bien les tâches d’information ​afin que le public ​comprenne les intérêts de la mondialisation, le libre-échange et l’investissement, ainsi que promouvoir un modèle de croissance durable, a-t-il déclaré.

Le dirigeant vietnamien a souligné la restructuration économique, ​l'élévation ​des capacités d’innovation et la ​compétitivité de l’économie et des entreprises, la protection de l’environnement, le traitement des effets du changement climatique, des catastrophes naturelles et des défis socioéconomiques.

L’APEC doit s’intéresser à la promotion de l’éducation et de la formation, du développement de ressources humaines qualifiées et d’un système de solutions et politiques sociales.

Le président Tran Dai Quang a suggéré aux experts et aux délégués de discuter et de clarifier, lors de ce dialogue, un certain nombre de questions comme l’identification des mesures et des secteurs d'activité spécifique en vue de promouvoir la mise en œuvre complète des objectifs de Bogor, à temps, en 2020, des objectifs et du calendrier de l’APEC pour la période de l'après 2020, et de même, des piliers de la coopération de l'APEC, ainsi que les étapes pour construire une vision de l'APEC pour l'après 2020.

L'ambassadeur Donald Campbell, co-président du Conseil  de coopération économique du Pacifique (PECC), a déclaré que les économies membres de l'APEC ​étaient  confrontées par la croissance rapide de la région. Après la crise financière de 1997-1998, un recul de la coopération régionale dans les économies de la région Asie-Pacifique, les économies membres de l'APEC ont adopté une nouvelle stratégie de croissance équilibrée, durable, créative et faisable pour la Vision de l'APEC.

Selon l'ambassadeur Donald Campbell, les nouvelles technologies d'aujourd'hui se développent très rapidement, en quelques mois plutôt que des siècles comme ​auparavant, et la plupart des changements technologiques dans la région Asie-Pacifique. Les économies membres de l'APEC ont des opportunités ​pour définir une vision ​de l'avenir, en vue de définir les politiques et les règles afin de s'assurer que tous les ​peuples pourront bénéficier des avantages de ces changements.

Le président de SOM de l'APEC 2017, le vice-ministre permanent des Affaires étrangères Bui Thanh Son, a déclaré qu’après le premier dialogue sur la Vision de l'APEC et l'avenir de l'après 2020, qui a eu lieu août 2016, cette année, l'hôte de l'APEC 2017 a proposé l'organisation de ce dialogue​ dans le désir de tenir un forum pour échanger des idées, construire la Vision de l'APEC pour l'après 2020 pour toutes les parties concernées.

Ce dialogue a attiré l'attention de nombreux hauts fonctionnaires, chefs d'entreprise, experts connus, des représentants d'organisations sociales de l'APEC, les organisations internationale présentes dans la région et impliquées dans le processus d'élaboration de politiques et de promotion de la coopération de l'APEC.

Selon le vice-ministre Bui Thanh Son, le dialogue comprend deux séances plénières et des sessions en petits groupes. Deux premières séances d'échange de l'APEC devraient se consacrer ​aux questions ​s'inscrivant dans le contexte ​d'un monde ayant bien changé. Lors des sessions de discussion en petit ​nombre, les participants ont été divisés en cinq groupes pour discuter des mesures ​de promotion des efforts pour atteindre les objectifs de Bogor, le calendrier, et la prochaine étape ​de construction de la Vision de l’APEC pour l'après 2020. - VNA