Les rizières en terrasses de Hoàng Su Phi, dans la province de Hà Giang (Nord). Photo: VNA

La Semaine culturelle et touristique des rizières en terrasses de Hoàng Su Phi​ a débuté dans la soirée du 24 septembre dans la commune de Hô Thâu, district de Hoàng Su Phi, province montagneuse de Hà Giang (Nord).

Une cérémonie de proclamation de l’inscription de la fête Quya Heng des Dao de la commune de Hô Thâu sur la liste du patrimoine immatériel national a eu lieu à cette même occasion.

Selon le secrétaire du comité du Parti du district de Hoàng Su Phi, Hoang Hai Ly, ces événements importants font partie des activités de développement du tourisme de Hoàng Su Phi et de la région de l’ouest de la province de Hà Giang, en vue de consolider la solidarité des ethnies minorités dans la région, de valoriser la culture traditionnelle et la vie spirituelle liées au développement touristique pour attirer davantage de touristes et d'investisseurs.

Il s’agit d’une occasion ​de présenter de beaux sites touristiques, des vestiges historiques, des fêtes et rites culturels de la communauté des ethnies minoritaires de cette localité aux touristes.

Lors de la Semaine culturelle et touristique des rizières en terrasses de Hoàng Su Phi qui dure jusqu'au 26 septembre, des reconstitutions de fêtes populaires sont organisées, comme la fête Quya Heng et la fête en l’honneur du génie de la forêt des Dao, la fête du nouveau riz, la fête Gâu Tào des H'mông, etc.

Outre des expositions photographiques et présentations des produits artisanaux de cette terre, diverses activités folkloriques et sportives ont également lieu : chants alternés, combats de boucs, tir à l’arbalète, etc.

Le district de Hoàng Su Phi est célèbre notamment pour ses rizières en amphithéâtres, sans doute le panorama le plus spectaculaire tant les terrasses de riz, «escaliers célestes», semblent s’échapper vers le ciel.

Ces rizières en terrasses s’étendent sur les six communes ​de Ban Luôc, San Sa Hô, Ban Phùng, Hô Thâu, Nâm Ty et de Thông Nguyên. ​Générations après générations, les cultivateurs ont aménagé le paysage, déboisé, creusé des canaux d’irrigation et terrassé les collines en gradins pour y cultiver leur riz. Elles constituent l'un des paysages les plus impressionnants du Vietnam. Leurs bâtisseurs ne sont autres que les ethnies La Chi, Dao et Nùng.

Les rizières en terrasses de Hoàng Su Ph,i qui existent depuis trois siècles, ont non seulement des valeurs matérielles mais aussi historiques, culturelles et esthétiques.

Les rizières en gradins de Hoàng Su Phi sont belles toute l’année, vertes quand le riz est jeune et dorées quand il est mûr. Elles sont un sujet d’inspiration inépuisable pour les artistes et photographes.

Le grand tournant dans le développement économique du district de Hoàng Su Phi a été la reconnaissance en septembre 2012 de ces rizières en tant que vestige national. Actuellement, Hà Giang compte 16 patrimoines nationaux. Autant d’atouts de poids pour développer le tourisme local. -VNA