La cérémonie d'ouverture de la Fête du temple des rois Hùng 2013 a eu lieu le 13 avril à 20h00 (4 e jour du 3 e mois lunaire). Le Service provincial de la culture, des sports et du tourisme de Phú Tho (Nord) promet une pléiade d’activités culturelles qui se déroule jusqu'au 19 avril.

« La cérémonie d’accueil du certificat de reconnaissance du culte des rois Hùng à Phú Tho en tant que patrimoine culturel immatériel de l'Humanité se tient dans le cadre de la fête qui leur est dédiée ", a annoncé Ha Ke San, vice-président du Comité populaire de la province de Phú Tho et président du comité d'organisation de la fête des rois Hùng 2013.

La fête des rois fondateurs Hùng 2013 se déroule du 13 au 19 avril (soit du 4 e au 10 e jour du 3 e mois lunaire) au site historique du Temple Hùng dans la ville de Viêt Trì et d'autres communes de Phú Tho. Lors des sept jours de festivités, sont attendus les représentants des 24 pays membres du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO, ainsi qu'un nombre incalculable de visiteurs. 

La fête des rois fondateurs Hùng attire toujours un nombre incalculable de visiteurs.

Cette année, neuf provinces ont également répondu au rendez-vous : Lang Son, Hà Nam (Nord), Thanh Hoá, Hà Tinh, Dak Lak, Binh Dinh (Centre), Dông Nai, Bà Ria - Vung Tàu et Tiên Giang (Sud).

Une fête de rue ayant pour thème «Culture de la terre ancestrale des rois Hùng : convergence et brillance» est organisée sur de grands axes routiers de la ville de Viêt Trì et sur la place Hùng Vuong. Elle a pour but de présenter la culture populaire aux multiples facettes de cette région riche de belles traditions.

Au programme également : des expositions photographiques, des concours de préparation de bánh chung (gâteau de riz gluant de forme carrée) et de bánh giây (gâteau de riz pilé de forme ronde), des spectacles de hát xoan (chant printanier) - art vocal reconnu fin 2011 patrimoine culturel immatériel de l'Humanité par l'UNESCO -, et bien d'autres surprises encore.

Une mise en scène signée Pham Thi Thành 

Concours de préparation de bánh chung et de bánh giây.

Comme pour les éditions précédentes, la fête cette année est montée par la Docteur et Artiste du peuple Pham Thi Thành, la première metteuse en scène de théâtre contemporaine du Vietnam à recevoir le Prix des arts et des lettres de l’État (en 2012).

« À l'heure actuelle, 1.417 temples sont dédiés au culte des rois Hùng dans les trois régions du pays. Phú Tho en est le berceau. La province abrite le mont sacré Nghia Linh, le temple, la tombe, les colonnes de pierre de serment, etc. Être scénariste et metteuse en scène générale d’un tel événement est bien évidemment un honneur, mais aussi une grande responsabilité », partage-t-elle.

L'artiste Pham Thi Thành affirme que les préparatifs allaient bon train, avançant de manière « rapide et précise ». L’important pour elle est de faire en sorte que la fête laisse transparaître une volonté d’orientation vers la source, de reconnaissance envers les ancêtres, ces fondateurs du pays qui ont su apprendre au peuple vietnamien la culture du riz inondé, la lutte contre les catastrophes naturelles et les envahisseurs étrangers, le maintien des frontières.

De plus, les programmes artistiques organisés dans le cadre de cette fête sont « riches de l’identité nationale, impressionnants, profonds et attrayants, afin de pouvoir exprimer le patriotisme et l'union nationale », selon ses propres termes. Et de s’engager à faire de son mieux « pour que chaque œuvre représentée porte un cachet spécifique, lié à l’évolution historique et au renouveau du pays. Mais toutes devront hériter et promouvoir les valeurs de cet ô combien précieux patrimoine culturel immatériel légué par nos ancêtres ». -VNA