La vice-présidente Nguyen Thi Doan à la Fête du printemps de Yen Tu. Photo: VNA

Quang Ninh (VNA) - La Fête du printemps de Yên Tu s'est ouverte le ​17 février, soit le 10e jour du 1er mois lunaire de l'année du Singe, dans la commune de Thuong Yên Công, ville de Uông Bi, province de Quang Ninh (Nord-Est), en présence de la vice-présidente Nguyen Thi Doan.

L'ouverture de cet évènement a été marquée par des rites traditionnels avec de superbes numéros artistiques, la procession, la cérémonie de prière pour la paix dans le pays et la prospérité du peuple, le rituel de scellement sacré de Yen Tu...  

Avant son ouverture officielle, les pèlerins sont venus nombreux à Yen Tu. Depuis le ​1er jour du Têt traditionnel, cette vestige a accueilli plus de 250.000 visiteurs.

​Le célèbre nom de la montagne Yên Tu a toujours été associé au nom du roi bouddhiste Trân Nhân Tông, fondateur du Truc Lâm. Cette terre sacrée, qui est la capitale du bouddhisme du Dai Viêt (ancien nom du Vietnam), peut être mise en parallèle, en termes de valeurs, avec la Mecque pour les musulmans.

Le sanctuaire bouddhiste de Yên Tu est le lieu où, il y a plus de 700 ans, le roi Trân Nhân Tông s’installa pour mener une vie religieuse ascétique et fonder le Truc Lâm, après avoir renoncé au trône au profit de son fils.

Selon les annales historiques, un jour de fin 1299, le roi Trân Nhân Tông quitta le palais royal pour la montagne Yên Tu pour s’y retirer religieusement. Un évènement sans précédent dans l’histoire des rois vietnamiens comme du bouddhisme au Vietnam. Fondant le Truc Lâm, il prît le nom de Truc Lâm Daï Dâu Dà. Plus tard, les gens l’appelèrent respectueusement «le Roi bouddhiste Trân Nhân Tông».

La Fête Yen Tu est annuellement organisée depuis le 10e jour du 1er mois lunaire et dure jusqu’à la fin du 3e mois lunaire. -VNA