La cérémonie d'ouverture de l'APMHE-2015. Photo: VNA

La conférence sur la médecine militaire de l'Asie-Pacifique 2015 sur le thème "Coopération globale dans la santé" s'est ouverte lundi, dans la ville balnéaire de Dà Nang (Centre).

Coorganisée cette année par les corps médicaux des armées américaine et vietnamienne, la conférence d'échange bisannuel sur la médecine militaire de l'Asie-Pacifique (APMHE-2015), voit la participation de 500 délégués des pays et territoires asiatiques, outre ceux du Comité international de la médecine militaire.

Lors de la séance d'ouverture, le général Le Chiem, chef d'état-major général adjoint de l'Armée populaire du Vietnam a affirmé que le règlement des défis de sécurité non traditionnelles nécessite l'effort commun de tous les pays dont le rôle important des forces de la médecine militaire.

Environ 130 ​​des 214 rapports scientifiques qui ​sont présentés ​portent sur la médecine interne et externe, les infections, la prévention des maladies, la santé communautaire, la formation du personnel médical militaire, la médecine traditionnelle et l'application de technologies avancées dans les soins de santé.

L'APMHE-2015 de cinq jours ​​est une excellente opportunité pour les scientifiques et les experts ​du secteur médical de la région Asie-Pacifique ​de partager leurs expériences professionnelles.

​Et de même pour les pays et territoires participants​, de discuter de mesures ​pour renforcer leurs relations dans la prévention des catastrophes et des épidémies, l'assistance humanitaire...

Selon le général Vu Quoc Binh, chef du Département de médecine militaire, cet événement a une signification importante puisqu'il intervient l'année du 20e anniversaire du rétablissement des relations diplomatiques Vietnam-États-Unis. -VNA​